Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 11:02

Bonjour à tous,

Historiquement, chaque compagnie privée de chemin de fer avait conçu et mis en œuvre sa propre signalisation.
L’Etat crée en 1926 une commission présidée par Eugène Verlant, directeur de l’exploitation du PLM.
Cette Commission élabore un projet de remaniement complet de la signalisation, afin d'unifier les signaux des différentes compagnies de chemins de fer.
Approuvé par le ministère des travaux publics le 1er août 1930, le code « Verlant », sera mis en place en 1936.
Ce code prévoit que chaque signal mécanique aura sa silhouette : carré, disque, triangle ou rectangle, et accorde une large place à la signalisation lumineuse.
Il impose les couleurs en fonction de l’indication à donner : le vert indique la voie libre, le jaune, un avertissement ou un ralentissement, le rouge, l’arrêt.
Les signaux mécaniques se font maintenant de plus en plus rares, car remplacés par le standard lumineux.

Il existe encore sur nos lignes du Massif-Central, quelques exemplaires de cette signalisation mécanique.

Dans la série de clichés qui va suivre, j’ai surtout été touché par le graphisme de ces installations du passé, témoins d’un patrimoine qui résiste encore et toujours aux délires technocratiques et à l’uniformatisation.
Place maintenant à quelques images, qui pourront éventuellement intéresser les modélistes.
Ces images viendront en complément aux superbes documents fournis par Nonotorail dans le fil suivant :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un petit coup de cloche pour l’embarquement. Very Happy 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La cloche Siemens dite "à pigeonnier", a été conservée, même si elle n’est plus en service.
Prise de vue : Gare du Lioran, Laveissière, 15300.
(Cliché du 20/10/2013)

Sur la ligne de Lapeyrouse à Volvic, l’une de ces lignes abandonnée aux acacias et à la ronce, subsiste ce qui est sans doute le dernier Disque "D" à commande entièrement mécanique, par câbles.
Ce disque protège l’ancien EP des Aciéries Aubert & Duval, aux Les Ancizes-Comps (63).
La découverte commence par un petit pont pour un chemin rural, au lieu-dit Les Richards, commune de Saint-Georges-de-Mons (63).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 401,620 - Sens impair de la ligne.
Pont routier du "Chemin du Pont".
Au fond, on distingue le disque mécanique qui sécurise la voie jusqu'à l'EP des aciéries Aubert & Duval.
(Cliché du 29/11/2011)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 401,400 – Sens impair de la ligne.
Signalisation Disque "D" à commande mécanique.
C'est peut être le dernier signal mécanique de ce type, à commande par câbles, sur le réseau ferré en Auvergne.
Ce signal, associé à un crocodile, assure la sécurité de la voie jusqu'à l'EP des aciéries Aubert & Duval, distante de 1100 mètres.
(Cliché du 29/11/2011)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 400,850 – Sens impair de la ligne.
Etant donnée la distance entre la commande et le signal, un compensateur intermédiaire est nécessaire.
Ce dispositif à contrepoids compense l’allongement dû à la dilatation, et sert à maintenir les câbles de commande de la signalisation en tension.
(Cliché respectivement du 29/11/2011 et 12/09/2011)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK400,300 – Direction Volvic à gauche.
EP des aciéries Aubert & Duval.
Ici, le poste de commandes mécaniques, à leviers et à quart de secteur, pour les signaux Disque "D" situé au PK 401,400 (coté Volvic) et 399,485 (Coté Gare des Ancizes-St-Georges).
(Cliché du 29/11/2011)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 399,500 - Sens impair de la ligne.
Ici, du fait de sa proximité avec l’agglomération, ce signal a été intégralement cannibalisé.
Les feux, le disque, tout a disparu…
La 2ème vue est prise depuis la nacelle de visite du signal.
(Cliché du 25/05/2012)

(A suivre...)


Dernière édition par Tireman le Jeu 17 Déc 2015 - 10:07, édité 3 fois
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 11:12

A présent, sur le tronc commun des lignes de Lapeyrouse à Volvic, et d’Eygurande Merlines à Clermont-Ferrand, en direction de la Gare de Volvic.
Un signal d’avertissement, situé au PK413 de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, et PK484,570 de la ligne d’Eygurande Merlines à Clermont-Ferrand.
Ce carré jaune pointe en bas prévient d’un signal Carré "C", 1300 mètres plus loin, en direction de la Gare de Volvic.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sens pair de la ligne.
A droite, la ligne d’Eygurande Merlines à Clermont-Ferrand.
A gauche, sous la neige, la défunte ligne de Lapeyrouse à Volvic.
(Cliché du 15/02/2012)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sens impair de la ligne.
A gauche, la ligne d’Eygurande Merlines à Clermont-Ferrand.
A droite, sous la neige, la défunte ligne de Lapeyrouse à Volvic.
(Cliché du 15/02/2012)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sens impair de la ligne.
A gauche, en rail Vignole, la ligne d’Eygurande Merlines à Clermont-Ferrand.
A droite, en rail DC, traditionnel du PO, la défunte ligne de Lapeyrouse à Volvic.
(Cliché du 10/11/2011)
Ce 2ème cliché, juste pour l’image, il ne faut pas croire qu’il n’y a que l’hiver, en Auvergne, on a aussi l’automne !

Comme je l’ai indiqué plus haut, voici le Carré "C" annoncé par le signal précédent.
Ce portique est situé au PK414,276 de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, et PK485,860 de ligne d’Eygurande Merlines à Clermont-Ferrand.
Ce portique porte la signalisation pour les deux lignes.
Pour chaque ligne, un Carré "C" qui protège les appareils de voie et les zones de stationnement de la Gare de Volvic, et un signal d’avertissement (carré jaune pointe en bas), prévient d’un prochain signal d’arrêt qui sera situé à la sortie, coté Clermont, de la Gare de Volvic.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sens pair des deux lignes.
La ligne des Combrailles est à gauche sur la photo.
Lieu-dit "Les Goulots".
(Cliché du 15/08/2011)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sens impair des deux lignes.
La ligne des Combrailles est à droite sur la photo.
Lieu-dit "Les Goulots".
(Cliché du 16/04/2014)

(A suivre...)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 11:27

Sur l’emprise de la Gare de Volvic.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au PK414,730 de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, et PK486,313 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand, dans le sens impair des deux lignes.
Sémaphore fermé.
A son pied, un crocodile.
A gauche, un mat pour téléphone de voie.
Le bâtiment au fond est une ancienne auberge et relais de diligences avant l'ouverture du Chemin de Fer.
(Cliché du 25/09/2011)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Même vue, ambiance hivernale, le 15/02/2012.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK414,839 de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, et PK486,423 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand, dans le sens impair des deux lignes.
Gare de Volvic, sortie coté Eygurande, Poste d'aiguillage N°1.
C’est de ce poste que sont commandées les signalisations vues précédemment.
La ligne de Lapeyrouse à Volvic, à l'extrême gauche, se reconnait à son rail DC du PO.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au PK415,070 de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, et PK486,655 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand, direction Clermont à droite.
Deux mâts, commandés du poste N°2, portant des signalisations mécaniques.
De haut en bas, un signal d’Avertissement, un Carré "C", et un TIV 30.
Ces clichés ont été pris le 19/02/2013, lors de travaux de réfection sur la section Clermont-Ferrand – Volvic, ce qui explique leur position effacée, et la croix sur les signaux lumineux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Même signaux, vus dans le sens pair des lignes, cliché pris le 25/09/2011.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au PK415,457 de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, et PK487,030 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand, sens pair des deux lignes.
Deux Carré "C" protègent les voies principales.
Quelque mètre avant, un Carré Violet sur une voie de manœuvre.
Noter à gauche, une remise pour une draisine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au PK487,241 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand, sens impair de la ligne.
Ce mât porte un Carré « C » et un signal d’avertissement.
Cliché été pris le 19/02/2013, lors de travaux de réfection sur la section Clermont-Ferrand – Volvic, ce qui explique la présence des Jalon d'arrêt à damier rouge et blanc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK487,060 - Gare de Volvic. - Sens pair de la ligne.
Poste d'aiguillages N°2
De ce poste sont commandés les signaux sur l’emprise de la gare.
A noter la fosse où sont les renvois des transmissions mécaniques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Poste d'aiguillage N°2.
L'équipe de la Brigade des Voies a profité des travaux sur la ligne pour remette à neuf les peintures intérieur et extérieur du poste.
De la belle ouvrage.

(A suivre...)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 11:36

Gare de Saint-Ours-les-Roches, au PK474,859 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand.
Clichés pris le 22/03/2013.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK475,250 - Direction Clermont à droite.
Gare de Saint-Ours-les-Roches coté Clermont-Ferrand, le TIV40 est en position effacée.
Les bouteilles de gaz, au premier plan, servent à dégeler le mécanisme des aiguillages, en cas de nécessité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK475,180 - Sens pair de la ligne.
Gare de Saint-Ours-les-Roches coté Clermont-Ferrand.
Ce sémaphore fermé, vestige du PO, commande l'arrêt avant le signal. Ce signal protège une entrée de block, ou le canton en aval.
Le crocodile qui le suit alerte le mécanicien en cas de franchissement de ce signal fermé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gare de Saint-Ours-les-Roches coté Eygurande-Merlines.
PK474,790 - Sens impair de la ligne.
Plateau de la gare de St Ours.
Situation : Commune de Saint Ours (63).
2ème sémaphore.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gare de Saint-Ours-les-Roches coté Eygurande-Merlines.
PK474,700 - Sens pair de la ligne.
TIV40 en position effacée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK474,859 - Direction Clermont à gauche.
Plateau de la gare de St Ours.
Le BV et le petit poste d'aiguillages.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK474,859 - Sens pair de la ligne.
Plateau de la gare de St Ours.
Le minuscule poste d'aiguillages et toute la mécanique de transmission et les compensateurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gare de Saint-Ours-les-Roches
PK474,859 - Sens impair de la ligne.
Plateau de la gare de St Ours.
A l'intérieur du minuscule poste, les commandes des aiguillages et TIV.
Les sémaphores sont commandés électriquement.

(A suivre...)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 11:42

Gare de Pontgibaud, PK468,626 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand.
Clichés pris le 01/04/2013.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK468,850 - Direction Clermont à droite.
Plateau ferroviaire de la gare de Pontgibaud, coté Clermont-Ferrand.
Le TIV 40 en position effacée, et l'aiguille de la voie d'évitement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK468,750 - Sens pair de la ligne.
Plateau ferroviaire de la gare de Pontgibaud, coté Clermont-Ferrand.
Ce sémaphore sur portique commande la ligne principale et la voie d'évitement.
Ce signal protège une entrée de block, ou le canton en aval.
Les crocodiles placés immédiatement derrière alertent le mécanicien en cas de franchissement de ce signal fermé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK468,250 - Sens impair de la ligne.
Plateau ferroviaire de la gare de Pontgibaud, coté Eygurande-Merlines.
Comme pour la sortie vers Clermont, même disposition et même fonction.
De même, on aperçoit au fond le même TIV40.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK468,626 - Direction Clermont à gauche.
A droite du BV, le poste à l’air libre de commande des aiguillages et des TIV.

(A suivre...)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 11:57

Gare de la Miouze – Rochefort, PK461,818 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand.
Clichés pris le 03/04/2013.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK462,100 - Direction Clermont à droite.
Le TIV 40 pour l’entrée venant de Clermont, près du PN316, est en position effacée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,950 - Sens pair de la ligne.
Sur le plateau ferroviaire de la gare de la Miouze - Rochefort.
Situation : Commune de Gelles (63)
Le sémaphore qui commande la voie principale et de la voie d'évitement et régule le cantonnement pour la direction Clermont.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,565 - Sens impair de la ligne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,565 - Sens pair de la ligne.
Le sémaphore qui commande la voie principale et de la voie d'évitement et régule le cantonnement pour la direction Eygurande.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,440 - Sens pair de la ligne.
Le TIV 40 pour l'entrée venant d'Eygurande (position effacée).
Au font, le pont routier pour la D986.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,460 - Direction Clermont à gauche.
Détail du mécanisme du palonnier de commande pour le TIV 40 venant d'Eygurande.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,818 - Sens impair de la ligne.
Le BV vue coté quais.
Le poste de commande est logé dans la guérite verte, en bout du BV.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,818 – Sens impair de la ligne.
Le poste de commande des aiguillages 1 & 2 et des TIV.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK461,818 – Sens pair de la ligne.
Le poste de commande des aiguillages 1 & 2 et des TIV.
Système de transmission filaire et ses compensateurs.

(A suivre...)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 12:03

Gare de Laqueuille, PK 442,719 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand.
Clichés pris le 31/07 et 02/10/2012.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK 442,545. Sens impair de la ligne.
Trois mâts de signalisation portant les signalisations mécaniques, un Signal d’Avertissement et un Carré « C », et leurs équivalents lumineux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK 442,545. Sens impair de la ligne.
Graphisme d’un mât.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK 442,545. Sens impair de la ligne.
Détail de la commande des signaux mécaniques, par moteur électrique Mors et sa tringlerie.

(A suivre)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 12:20

Gare de Bourg-Lastic - Messeix, PK429,686 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand.
Clichés pris le 27/05/2013.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK429,820 - Sens pair de la ligne.
A droite, le sémaphore pour la voie principale et la voie d'évitement, et protège le cantonnement en direction de Clermont.
Au fond, le pont routier pour la D987, ex N687.
Je me permets une parenthèse :
Franchement, le design des ouvrages "d’art" des années 70 est à celui des ouvrages du XIXe siècle, ce qu’est le formica à celui des meubles de ferme en bois massif !
A l’origine, l’ancien tracé de la route nationale 687, faisait une large boucle qui passait, via le lieu-dit le Roc Plat, par un pont sur la Clidane, puis traversait la ligne par le PN280.
En 1969-1970, des travaux furent effectué et le tracé de la RN687 fut détourné via ce pont routier moderne.
(Suite à la réforme de 1972, cette route nationale a été déclassée dans son intégralité en RD 987.)
Le nouveau tracé entraîna la suppression du PN, et l’ancien pont en maçonnerie de pierre taillé est en piteux état.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK429,520 - Sens impair de la ligne.
A gauche, le sémaphore pour la voie principale et la voie d'évitement, et protège le cantonnement en direction d'Eygurande.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le même, vu sens pair de la ligne.
A noter à gauche, à l’époque de l’activité des houillères de Messeix, il y avait là 3 voies de stockage pour les wagons de charbon.
Tout a été déferré…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK429,740 - Sens pair de la ligne.
Le BV et la halle aux marchandises.
Sur cette étendue herbeuse, étaient trois voies de stockages, essentiellement utilisées par les wagons en attente des houillères de Messeix.
Tout a été déferré suite à la fermeture des mines.
Le poste de commande des aiguillages et des TIV est en bout du BV, pignon gauche, sans abri.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK429,686 - Sens pair de la ligne.
Contre le  BV, les leviers de commande des aiguillages 1 & 2 et des TIV effaçables.

(A suivre...)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 12:33

Gare d’Eygurande-Merlines, PK420,662 de la ligne d’Eygurande-Merlines à Clermont-Ferrand.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK420,800 - Sens pair de la ligne.
Clichés pris le 16/06/2013.
Tels trois génies tutélaires, trois carré "C" veillent.
C'est un signal de protection utilisé pour protéger des appareils de voie ou des parties de voie (aiguilles, traversées, zones de stationnement).
Le carré fermé commande au mécanicien l'arrêt avant le signal.
Plateau de la gare d'Eygurande - Merlines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK420,662 - Gare Eygurande-Merlines - Sens pair de la ligne.
Clichés pris le 08/03/2014.
Depuis le portail d'entrée, de la cour de débord des marchandises.
La halle, qui est de toute beauté, son quai découvert, et comme trois chandeliers, les carrés "C" sur la ligne.
Plateau de la gare d'Eygurande - Merlines,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK420,590 - Sens impair de la ligne.
Clichés pris le 16/06/2013.
Trois Carré « C », un sur mât unique, deux sur portique.
Au fond, le pont routier de la D92, dite Avenue de Savennes.
Ensuite, en route pour Ussel...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK420,662 - Gare Eygurande-Merlines - Direction Clermont à droite.
Clichés pris le 16/06/2013.
Le poste de commande des aiguillages et des signaux, qui se trouvait à l’origine dans un poste de commande indépendant du BV, ont été regroupés dans cette véranda.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PK443,050 – Gare de Laqueuille.
Ce jalon d'arrêt à damier rouge et blanc verrouille une ancienne voie de garage.
Si cela n'est pas suffisamment compréhensible, c'est confirmé par un fanal portatif rouge, deux traverses, et enfin, le buisson de genêts derrière !
Il indique aussi que mon exposé sur la signalisation mécanique s’arrête ici ! :grimace 
(Enfin, sauf si je découvre d'autre rescapés de cette signalisation mécanique d'une autre époque...)

Merci de votre visite, Very Happy 
Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Michel3 le Jeu 17 Avr 2014 - 18:28

:applause :applause :bravo :merci 
avatar
Michel3
Savoie bien !

Masculin
Nombre de messages : 3278
Age : 57
Localisation : Savoie-Normandie-Niemen ?
Loisirs : Modélisme H0, trains réels, photos
Date d'inscription : 10/11/2010

http://rail.73.pagesperso-orange.fr/Default.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par murielle le Jeu 17 Avr 2014 - 20:48

La je te tire mon chapeau car franchement c'est un magnifique reportage et des écrits et photos magnifiques, bravo

_________________
Mon réseau en N, Visite ma page:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
murielle
Administrateur du forum X 3800
Administrateur du forum X 3800

Féminin
Nombre de messages : 21101
Age : 45
Localisation : nid d'aigle
Loisirs : dicter ma loi
Date d'inscription : 14/02/2007

http://picasso.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Jeu 17 Avr 2014 - 21:30

Bonsoir Murielle et Michel,

Merci pour vos encouragements.  Very Happy 
Rendons à César ce qui est à Murielle, je n’aurais jamais songé à faire ce sujet sur la signalisation mécanique sans son intervention sur le sujet des X73500 d’Auvergne.
C’est donc à vous, Murielle, que je dis  :merci 

Bonne soirée à tous les deux.
Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par jmd_91 le Ven 18 Avr 2014 - 15:52

hello ,

 :super: :merci , sur le forum en commun , déjà c était superbe mais la , tu re nouvelle l exploit , un grand merci  :bravo 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bricoleur Trouvetou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jmd_91
CMD91 & le CMFJ 91
CMD91 & le CMFJ 91

Masculin
Nombre de messages : 2136
Age : 48
Localisation : 91 essonne
Loisirs : plein chose en rapport avec mes activités pro
Date d'inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Ven 18 Avr 2014 - 16:05

Bonjour jmd_91,

Doucement, je vais finir par attraper le casque ! ahah 

Amicalement,
Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par patchoutchou le Ven 18 Avr 2014 - 18:28

:bravo pour toutes ces belles photos, moi qui viens d'acheter des panneaux signalétiques, je regarderais à deux fois pour savoir où les mettre... :applause
avatar
patchoutchou
Chef oui Chef

Masculin
Nombre de messages : 13121
Age : 57
Localisation : Ardennais, mais d'origine du Sud de la Marne
Loisirs : bricolage;le dessin/peinture sur toile;jardinage et bien sûr la cuisine...
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Signalisation ?

Message par Tireman le Ven 18 Avr 2014 - 20:08

Si j'ai pu rendre service, Patrick, alors c'est bien.
Pour les signalisations, je pense que vous devez connaitre ces quelques sites :

Carré Web

Ou bien :

La signalisation ferroviaire française

Personnellement, je les ai trouvé pas mal fait.

Bon courage !
Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par ulysse le Ven 18 Avr 2014 - 22:14

Bonjour Didier..

je suis sur le cul , pour ton reportage... :  :super:  :  :bravo 

merci , un sacré boulot..
j' ai pu revoir quelques passages ou je n' ai pas pris de photos , manque de temps , ou batterie à plat... :siffle 

je suis passé en 2008 , pour un séjour au Mont dore...

je me souviens avoir longer la voie entre le Mont-dore et la Bourboule et d' avoir signaler à la Sncf , la gravité de l' usure des rails...
.honnêtement je n' avais jamais vu de rails aussi usé...

J' ai eu à l' époque l' extrême chance de pouvoir faire un voyage aller retour le mont-dore Clermont- ferrand, a bord d- une BB 67400 et d' un cheminot qui partait en retraite trois jour aprés se voyage...
-Un voyage inoubliable avec une locomotive qui roule peu vite ,vu l' état de la voie et en danseuse , avec des craquements très impressionnants...

Oui , j' admet aussi avoir vu cette région étant gosse en 1967, mais en 2008, quelle tristesse , complètement à l' abandon, pitoyable...
- j' ai aussi gardé un souvenir de gosse , d' une gare en contre-bas de la route avec une 140 j ,éteinte sur une voie de débord et le panneau publicitaire dans cette gare sur la fin de la vapeur et le renouveau électrique...

-Le passage avec l' arrét dans cette gare du train voyageur de 3 voitures qui été tracté par une 141 TA et les coup de sifflets et d' échappement dans le lointain...c' était hier...
- a tout hazard ,si tu retrouve une photo de cette gare et
surtout avec cette 140 J..merci

BB 67 601 en gare du Mont-dore...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

la plaque de cette machine et l' année de sa construction...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ici , en gare de la Bourboule, il était question de la destruction de ce petit édifice et de la dépose de la voie de débord...?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En gare de Laqueuilles et la machine avec son mécano sympa pour mon voyage inoubliable...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La bascule , un vestige des temps passés avant que le transport par voie ferrée passe par la route...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

stockage des vieilles traverses en attente d' être chargées sur des camions..

les vieilles traverses seront remplacées par des traverses bibloc ,

Un très mauvais choix, car ici les Belges ont re-déposé les traverses bibloc mise en place en 1996, car
elles se déforment et déstabilisent la voie, en 2013 , ils les ont remplacé par des traverses tout béton...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La nouvelle bourreuse de voie vient d' arriver en gare de Clermont-Ferrand ,justement en prévision des travaux de réfection de la voie Clermont-Ferrand ....Le mont-Dore...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et son train d' accompagnement pour les travaux ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1691
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par patchoutchou le Dim 20 Avr 2014 - 11:21

Laughing Merci Didier pour ces infos très précieuses et merci aussi à Ulysse pour ce reportage...  :bravo  :bravo  :bravo
avatar
patchoutchou
Chef oui Chef

Masculin
Nombre de messages : 13121
Age : 57
Localisation : Ardennais, mais d'origine du Sud de la Marne
Loisirs : bricolage;le dessin/peinture sur toile;jardinage et bien sûr la cuisine...
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Dim 20 Avr 2014 - 12:19

Bonjour Patrick et Ulysse,
Et merci pour les photos Ulysse  Very Happy 
Désolé pour le retard à répondre, hier j’étais en prospection sur la défunte ligne d’Eygurande-Merlines à Bort-les-Orgues, entre les tunnels de Mercœur et de Confolent, pour ceux qui connaissent le secteur.
J'ai entrepris de faire un relevé complet de cette ligne, en partant d’Eygurande-Merlines, et j’essai d’en retrouver les vestiges.
Pour mémoire, cette ligne est morte en mai 1950, suite à la mise en eau de la retenue du barrage de Bort.

Pour l’antenne de Laqueuille au Mont-Dore, celle-ci a entièrement été refaite lors du plan rail 2012-2013.
Le chantier, exécuté par les équipes INFRA de la SNCF, a été rendu en temps et en heure, contrairement au même chantier entre Clermont-Ferrand et Volvic, qui a été rendu avec 8 mois de retard, gelant ainsi l’ensemble du  trafic durant 1 an
Cette dernière section avait été sous-traitée à une entreprise privée…

Pour l’abri voyageur en gare de la Bourboule, je crois qu’il a été classé aux MH, comme celui de la gare de Royat, qui est dans le même style.
La voie d’évitement était toujours en place à mon dernier passage, en aout 2012. (J’avais effectué un relevé complet de l’antenne.)

Aujourd’hui, le trafic voyageur est réduit à 1 A/R par jour par le rail, contre 5 en bus…
L'illustration parfaite par ce dessin :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour la photo que tu me demande, avec la 140J, hélas, je n’ai pas.
C’est pourtant mon époque, et je me souviens avoir fait le trajet Clermont-Ferrand – Le mont Dore en autorail (X2400, je crois), dans le tout début des années 60, en hiver pour aller skier.
Mais voilà, quand on est jeune, on a une trompeuse impression d’immuabilité des choses, et on n’a pas idée que notre univers quotidien et rassurant va disparaître un jour.
J’ai connu, et emprunté, toujours entre 1955 et 1965, la ligne du Clermont à Tulles avec des 141TA (pour me rendre chez moi à Bergerac).
Et pareil, pas de photos…
Bien sur, en 55, j’avais 5 ans, mais en 65…
Je me souviens, en 1962, avoir souvent tanqué les cours pour aller, d'un coup de vélo, voir manœuvrer les loco à vapeur à la rotonde du dépôt de Clermont-Ferrand. Hélas, là aussi, les images sont dans ma mémoire...
Il y a des moments, où, longtemps après, j’ai un peu la sensation d’avoir loupé quelque chose qui était sous mes yeux, et que je n’ai pas su voir… :pleure: 

Pour cette antenne de Laqueuille au Mont-Dore, si elle est toujours là, si des trains circulent toujours dessus, c’est bien grâce à la pugnacité d’un patron, le patron de la SMDA (Sources du Mont-Dore Auvergne), dont l’usine d’embouteillage est embranchée depuis 1996, un peu au-dessus de la Bourboule, et qui a toujours exigé que son fret soit transporté par le rail.
Entre juin 1996 et juin 2002, ce sont près de 570000 tonnes qui ont été transportés par le rail, soit l’équivalent de 25700 camions…
Entre janvier et juin 2013, alors que le trafic était gelé en direction de Clermont, pour les raisons cité plus haut, le patron de cette entreprise a imposé le transit de son fret par le rail pour Paris, via Eygurande-Merlines, Ussel et Limoge.
En moins d’une semaine, un "montage" a été mis en place pour la circulation de ces trains, avec deux BB 69400 pour la traction. (J’ai pris des photos !)
Il faut savoir que pour des raisons que l’on dira pudiquement "diverses", le fret n’était plus assuré à Limoge depuis 1998, je crois.
Il faut savoir aussi que ce trafic ainsi mis en place, a coûté deux à trois fois plus cher à Fret SNCF que le trajet normal via Clermont. (La différence sera acquittée par RFF.)
Que faut-il en conclure ?
Que sous la pression, Fret SNCF a les moyens de mettre en place un trafic sur mesure.

Mais, dans la récente volonté de supprimer la section de Laqueuille à Eygurande-Merlines "pour raison de sécurité", prévue pour juillet 2014, faut-il y voir là une réponse du berger à la bergère ?
J’ai comme un doute… :blase: 

Entre cette affiche, qui date de 1944/1945 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et ce montage réalisé par un collectif d’usagers :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a comme un léger déphasage…

Je sais, je suis amplement sorti du sujet que j’ai moi-même initié.
Mais il est des moments où il faut que sorte la rage que j'ai dans le cœur !  

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par ulysse le Dim 20 Avr 2014 - 16:07

Bonjour DIDIER

oui oui ,je sais....parfois cela m' arrive aussi de pousser une gueulante...

Hélas ,l' aire du tout camion bat de l' aile..
25/07/2013
Défaillances : l'hécatombe continue dans le transport routier
Avec 1 747 entreprises "sur le carreau" au premier semestre 2013, le transport routier bat le record des défaillances sur la période. Cela induit une sévère correction des moyens roulants disponibles en France, et entretient le cabotage.
Après un premier trimestre 2013 lourd en défaillances d'entreprises(893 procédures recensées), le deuxième trimestre n'a pas été plus clément, qui a enregistré 854 cessations d'activité, redressements judiciaires et liquidations.
Les entreprises du secteur du transport continuent de subir une double conjoncture difficile, en termes de volumes et de prix, visible dans le "dry fret", mais aussi dans les filières du colis, du vrac et de la température dirigée.

Le directeur de SNCF Geodis, Pierre Blayau, dresse un tableau alarmant de la situation du fret ferroviaire et... de l'économie française.
L'activité de fret de la SNCF n'en finit pas de plonger. Année après année, les volumes transportés reculent, l'opérateur historique accumule les pertes et les opérateurs privés lui prennent quelques parts de marché. De quoi rendre Pierre Blayau, le patron de la branche SNCF-Geodis, quelque peu désabusé.
Lors du séminaire de la SNCF, organisé cette année à Berlin (Allemagne), du 19 au 21 septembre, en même temps que le salon Innotrans, Pierre Blayau a annoncé que l'équilibre de Fret SNCF est repoussé aux calendes grecques. Au mieux en 2014 si la situation économique s'améliore.

Cette année, la perte serait "porteuse d'espoir" ? Elle atteindra tout de même "250 à 260 millions d'euros". Le meilleur résultat depuis des lustres... Mais c'est bien la seule éclaircie.
Pierre Blayau paraît dépité en annonçant que "le secteur des marchandises se trouve dans une crise majeure. Nous enregistrons des baisses à fin août 2012 (par rapport à août 2011) de 5 à 30 % selon les secteurs. Nous allons vivre une période hors normes. Je n'ai jamais travaillé avec une telle situation. Nous sommes en récession, même si personne n'ose le dire".
Cette chute de la demande de transport touche particulièrement l'industrie. La baisse atteint 20 % dans l'automobile et elle est même supérieure à ce chiffre dans l'acier. "La situation est très grave."
Aujourd'hui, sur ce marché déprimé, la SNCF continue à perdre de son leadership. Pierre Blayau reconnaît que "la part des opérateurs privés atteint maintenant 30 %. C'est paradoxal, alors qu'on nous accuse de ne pas jouer le jeu".

Pour l' avion tout va bien ,

HORREUR ...Les émissions de gaz par les avions, civil ou militaire , ne sont pas pris en compte dans le protocole de Kioto...

Évidemment, nuance M... «c'est vrai que les avions déposent dans l'atmosphère des choses qui ne sont pas très propres». À part le fameux couple CO2-H2O, les gaz d'échappement contiennent aussi de l'oxyde de soufre (SO2) et de l'acide sulfurique (H2SO4), car que le pétrole qu'on extrait du sol contient lui-même du soufre. S'y cachent aussi des oxydes d'azote, des métaux issus des hautes températures des moteurs, des sous-produits de combustion cancérigènes comme le benzène, et bien sûr les additifs que l'on mélange aux carburants...
-additif pour dissoudre ce brouillard d' avions :

QUELLE EST DONC CETTE SOUPE POURRIE
QU'ILS VAPORISENT DANS NOTRE ATMOSPHERE ?

D'après des analyses très sérieuses faites en laboratoires privés - pas ceux du Système ! - On peut relever au moins huit agents chimiques ou biologiques composant les chemtrails gentiment vaporisés au-dessus de nos têtes par une belle bande de salopards autorisés par de tout puissants pourrisseurs :
des sels de barium
des microparticules d'aluminium
du dibrométhane (Ethylene dibromide EDB)
des streptomyces
des entérobactéries
du serratia marcescens
du thorium.9 radioactif
ainsi que de nombreuses nanoparticules et des fibres coloïdales difficilement identifiables
Nous conseillons de se reporter au tableau détaillé des dangers et méfaits qu'occasionnent ces substances : Analyse en laboratoire des constituants de certains chemtrails ...

ils savent: politiques , écologistes ,scientifiques pays par les sociétés d' avions...
L'émission de gaz toxiques
La pollution toxique d'un moteur provient principalement d'une combustion incomplète du carburant car son mélange avec l'air n'est jamais parfait.
Les principaux gaz toxiques qui sont produit sont :
Les hydrocarbures imbrûlés (HC) cancerogènes.
Le monoxyde de carbone (CO) qui bloque la transmission d'oxigène dans le sang.
Le dioxyde de soufre (SO2) qui aggrave les maladies de l'appareil respiratoire et participe au phénomène des pluies acides par la combinaison d'acide sulfurique (H2SO4).
Les oxydes d'azote (NOx) qui touchent les fonctions respiratoires, augmentent la sensibilité aux maladies et participent aux pluies acides par combinaison de nitrate d'ammonium (NH4NO3) et d'acide nitrique (HNO3).
Indirectement l'ozone (O3) toxique au niveau du sol. Il accentue des troubles respiratoires des personnes sensibles
L'ozone troposphérique est produit par l'action du rayonnement solaire sur les oxydes d'azote mélangés aux émissions de solvants et d'hydrocarbure.
Les pics d'ozone ont pour conséquence l'apparition d'un brouillard photochimique (smog) caractérisé par une diminution de la visibilité et par des atteintes aux humains, animaux, plantes et matériaux.

L'émission d'aérosols
La combustion d'essence et de kérosène dans les moteurs d'avions produit des aérosols sous forme de suies.
Les moteurs fonctionnant au kérosène et au diesel produisent beaucoup plus d'aérosols que les moteurs à essence. Les aérosols sont des particules solides ou liquides de dimensions inférieures à 100 micromètre et présentant une vitesse de chute négligeable.
Chaque fois que nous respirons, des milliers de ces particules pénètrent dans nos poumons et se déposent, suivant leurs tailles, dans les voies respiratoires ou dans les alvéoles (lieu des échanges gazeux).
Les propriétés des aérosols se définissent en fonction du diamètre aérodynamique de la particule appelé taille particulaire.
Les particules de diamètre aérodynamique inférieur 10 µm sont appelée PM10. Parmi ces particules celles entre 7 et 10 µ peuvent être principalement retenues dans le nez. Ensuite et au fur et à mesure que leurs tailles diminuent, elles peuvent atteindre les voies respiratoires supérieures et les poumons. Les PM10 ont un impact sur la morbidité respiratoire.
Plus petites que les PM10, les particules plus fines, appelées PM2,5 (diamètre aérodynamique inférieur à 2,5 μm), sont plus dangereuses dans la mesure où elles pénètrent plus profondément dans les poumons et peuvent atteindre la région alvéolaire et devenir cancérigène.
Une autre nuisance due à la production d'aérosols est la salissure et le noircissement, ou « soiling » résultant du dépôt et de la rémanence de particules atmosphériques carbonées à la surface des matériaux. Ce soiling des façades des immeubles et des objets mobiliers extérieurs sont des nuisances souvent évoquées par les résidents des zones péri-aéroportuaires.
Les études concernant les effets des suies émises par la combustion du kérosène dans les moteurs d'avions sont peu nombreuses et ne concernent pas les problème de pollutions environnementales.
Mais des études sont en cours grâce au nouveau dispositif optique appelé oscillateur paramétrique optique (OPO) pour obtenir une vision de la nature des particules et des gaz émis par la combustion du kérosène. Des prélèvements en sortie d'un banc moteur d'avion civil sont réalisés avec des paramètres de fonctionnement (régime du moteur, richesse en carburant...) les plus proches possibles de ceux observés en zone aéroportuaire. Le problème des aérosols a été résolu sur les moteurs diesel automobile en installant un filtre à particules sur l'échappement (Fap). Mais aucun filtre n'est envisageable sur les moteurs à réaction. Seul un changement de carburant pourrait permettre une réduction des émissions d'aérosols.

Selon l'Institut pour l'Environnement de Stockholm, qui a publié le 5 juillet 2004 un rapport sur l'aviation et le développement durable, c'est bien un peu moins de 2 % du total des gaz à effet de serre qui sont émis par le trafic aérien.
Mais du fait de leurs émissions à haute altitude,
leurs effets sont 3 fois plus nocifs que s'ils étaient émis au sol. Cela avec la croissance prévisible du trafic,
fait qu'en 2050 l'aviation pourrait avoir une responsabilité de 15 % dans le changement climatique.

15 % foutaise , ou en serons nous en 2050...??
La production de dioxyde de carbone (CO2)
Chaque kilogramme de kérosène brûlé libère 3,15 kg de gaz carbonique.
En moyenne, par voyageur, un avion de ligne émet environ 140 grammes de CO2 au kilomètre,
contre 100 g/km pour une automobile. Mais le CO2 produit par les avions dans la stratosphère ne peut être absorbé par les végétaux terrestres à cause de la barrière que crée la tropopause.
Pour diminuer cette production, il est nécessaire de poursuivre la diminution de consommation en carburant des avions par tous les moyens possibles. Mais les moteurs d'avions ont déjà vu leur rendement s'améliorer de 50% entre 1970 et 2000 et
le secteur du transport aérien est en expansion.
Plusieurs solutions à court terme sont envisageable comme :
Rationaliser les transports du secteur en augmentant le taux de remplissage des avions.Remplacer les avions les plus bruyants, qui sont aussi les plus consommateurs en carburant.Améliorer la gestion des flux de trafic aérien.Réduire la consommation d'énergie sur les plates-formes aéroportuaires.Améliorer l'intermodalité air/transports collectifs.

La production d'oxyde d'azote (NOx)
La haute température de combustion des moteurs d'avions conduit les molécules d'oxygène et d'azote de l'air à former des oxydes d'azote (NOx). Ceux-ci ont un impact positif sur l'effet de serre par la dégradation du méthane. Il contribuent aussi à la formation d'ozone (O3) reconnu comme gaz à effet de serre mais utile dans la stratosphère et nuisible,
on le verra, dans la troposphère. Le bilan de la contribution des NOx au réchauffement de la planète est donc clairement défini.
Alors ?? utile pour ne pas apeurer la population...
mais nuisible et catastrophique en réalité...Bravo pour la désinformation...


Gaz à effet de serre : des records de concentration battus en 2012

Les concentrations de gaz à effet de serre continuent d'augmenter dans l'atmosphère. Sans grande surprise, 2012 a donc été une nouvelle année record, si l'on en croit le bulletin annuel de l'Organisation météorologique mondiale. Les trois acteurs principaux de cette problématique restent inchangés : CO2, CH4 et N2O.

Pour info ,ils ont l' intention de multiplier par trois , le transport par avions...

A propos de la légalité

Aux Etats-Unis, il n'y a pas de "problème": l'épandage est légal depuis 1977. Le Ministère de la Défense peut faire des expérimentations biologiques sur sa propre population.

Ces mesures ont été renforcées en 2002. Initialement, il y avait une proposition de loi garantissant la sauvegarde de l'espace, d'armes à basse fréquence, la sauvegarde du milieu et du climat d'armes de nouvelles technologies destructrices et la protection de 'chemtrails'.

Mais toutes ces restrictions sont tombées lors de l'approbation de la loi en 2002.

En Chine et en Russie, il n'y a (pour les pollueurs!) pas de "problèmes", parce quel'autorité est la loi.

En Europe, l'épandage est une infraction par rapport à la législation sur le Droit de l'environnement et peut-être aussi sur le principe de Souveraineté des pays.

En Europe, certaines instances militaires ont déjà dû admettre qu'ils épandaient au-dessus de leur propre territoire (propre population), mais, soit ils nient les effets nocifs (par exemple, l'Allemagne), soit ils justifient cet épandage dans le cadre de l'intérêt national (par exemple, la Grande- Bretagne).



Nocivité

Les dommages sont les suivants:

. Dégâts à la couche d'ozone

. Coûts plus élevés pour introduire du soufre

. Diminution de la luminosité. Le cycle hydrologique est perturbé ce qui a comme conséquence l'apparition de sécheresses plus fréquentes.

. Le ciel bleu devient un ciel gris.

. Moins d'énergie solaire, qui, pourtant, est essentielle à la vie.

Mais surtout: Les émissions de gaz des avions (même sans l'ajout d'aérosols) et surtout ceux émis par les avions militaires sont une énorme menace pour l'homme, l'animal et la nature .... pour tout ce qui vit.



Conclusion

L'existence de programmes en vue de maîtriser le climat ne peut plus être niée.Ils sont contrôlés et coordonnés par l'establissment militaire. Ils sont approuvés par les gouvernements. Ils sont exécutés en silence pour éviter tout désastre et pour pouvoir continuer le 'business comme d'habitude', le plus longtemps possible.

Les 2 objectifs principaux sont:

. Contrôle de la température en créant des nuages artificiels, via des contrails manipulés.

. Contrôle du climat par manipulation de la ionosphère par des Installations comme HAARP (ionisation, réchauffement de la ionosphère).

Les documents stratégiques existants et les études scientifiques démontrent que les cirrus ont un effet sur le climat, qu'ils peuvent être manipulés pour des objectifs civils et/ ou militaires.

Les Etats-Unis ambitionnent de contrôler le climat d'ici 2025, civilement et militairement.

La technologie d'épandage existe. Le mélange de métaux et de composants chimiques est ajouté au kérosène ou vaporisé dans les gaz d'échappement.

Sur base des brevets qui sont la propriété de Raytheon et du Département de la Défense américain, il est clair que les programmes de manipulation climatique émanent et sont organisés à partir des Etats-Unis.

Que l'épandage soit légal ou non, l'effet sur la santé de la planète est très préoccupant.

Pourquoi : ils ne feront rien...

en 2013....
L'association internationale du transport aérien a revu à la hausse ses perspectives de bénéfices pour 2013, à 10,6 milliards de dollars (+58% par rapport à 2012). Après 2007 et 2010, il s'agit de la meilleure performance du secteur. La situation des compagnies européennes s'améliorent un peu.
L'économie est morose, le prix du carburant reste élevé mais, malgré cela, l'année 2013 devrait être l'une des années les plus rentables pour le secteur du transport aérien pris dans sa globalité. Selon l''association internationale du transport aérien (Iata), les compagnies aériennes prises dans leur globalité devraient dégager cette année un bénéfice net de 10,6 milliards de dollars, en hausse de 26% par rapport aux dernières prévisions réalisées en décembre 2012 (8,4 milliards) et de 58% par rapport à 2012. Si ces prévisions se confirmaient, l'année 2013 serait donc la troisième année la plus profitable du secteur après 2007 (14,7 milliards de dollars de bénéfices) et 2010 (19,2 milliards).
671 milliards de dollars de chiffre d'affaires
« Les profits font un petit pas dans la bonne direction, dans un contexte optimiste quant à une demande forte pour le trafic passagers et avec une reprise des marchés du fret », a estimé mardi Tony Tyler, le directeur général de l'Iata. En effet, avec une croissance du trafic passagers estimée à 5,4% cette année et de 2,7% pour le cargo, le chiffre d'affaires du secteur devrait s'élever à 671 milliards de dollars, 12 milliards de plus qu'espéré en décembre et 34 milliards de plus qu'en 2012. De quoi compenser la hausse du prix du carburant dont la facture va grossir de 7 milliards par rapport à 2012, à 216 milliards de dollars. Ce qui représente 33% des coûts des compagnies (proportion sans changement sur 2012.

Hélas nous allons subir un bouleversement climatique aux conséquences catastrophiques , une choa ,organisée pour que certains puissent collectionnés des pièces d' or , sans se soucier des gens qui vont tout perdre et mourir par leur inconscience...
Le pire est à venir , pour le reste ,chacun pour soi...





avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1691
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Tireman le Dim 20 Avr 2014 - 17:06

On va se faire taper sur le clavier Ulysse !  ::rouleau::  :siffle 

Je préfère clore ce débat que j’ai malencontreusement initié, ( Embarassed ) et revenons dans nos rails.
Ce sera mieux pour tout le monde, et pour la cohésion du forum.
Notez que je n’en pense pas moins, mais je pense que nous avons assez dérivé.

Petite photo surprise, prise sur le chemin qui circule sur l’ancienne plateforme ferroviaire de la ligne d’Eygurande-Merlines à Bort-les-Orgues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Qu’est-ce ?
Hé bien, c'est aussi une signalisation, pour le suivi des traverses du Chemin de Fer.

Dans nos campagnes, nous appliquons volontiers le principe d’Antoine Laurent de Lavoisier, qui disait, en 1785 :
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"…

Cette ancienne traverse du Chemin de Fer a trouvé une seconde vie en servant de piquet de clôture sur l'emprise d'un ancien PN de la ligne.
Si je me réfère à ce clou, elle date au moins de 1935, et est donc très probablement une rescapée de la ligne que je prospecte actuellement.

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auvergne, signalisation mécanique, quelques rescapés.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum