Formation train touristique, comment cela se passe??

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Formation train touristique, comment cela se passe??

Message par leferroviphiledu57 le Lun 18 Jan 2010 - 21:00

chez nous aussi,depuis 1976 que l'assoc existe il n'y a jmais eu AUCUN accident...
nous celui qui ne roule pas pendant 1 an doit etre rehabilité par un formateur pour pouvoir rouler en commercial...et sinon notre habilitation est valable 2 ou 3 ans...
j'ai vu plus haut que dans un CFT ils etaiant 2 par trains,chez nous on doit etre 2 dans le dieseil de ligne,dans l'autorail il y a le che de train qui est la au cas ou et dans la vapeur la question se pose pas...
avatar
leferroviphiledu57
CFT de la Canner
CFT de la Canner

Masculin
Nombre de messages : 668
Age : 33
Localisation : metz
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation train touristique, comment cela se passe??

Message par Bacalan le Mar 19 Jan 2010 - 12:22

Bonjour,

Vinces a écrit:Il ne faut oublier que vous, comme moi, sommes amener a transporter des passagers et que l'erreur peut venir tres vite même. Et a lire tes reponses j'ai l'impression que mes questions te derange, mais c'est avec ce genre de questions que l'on fait avancer les choses, que l'on decouvre des point qui peuvent etre ameliorés, il faut toujours avoir a l'esprit que rien n'est jamais acquis en matiere de sécurité et l'oublier est la premiere erreur qui souvent entraine les autres. Il faut donc savoir ecouter et accepter de se remettre sans arret en question, chose que peut de personnes savent faire.

Aucunes de mes question n'etait une critique ce ne sont que des questions destinées a mieux comprendre votre mode de fonctionnement.

En lisant ton message, j'ai eu la même réaction que X4001 et j'aurai été tenté de faire la même réponse si ce dernier ne l'avait pas déjà faite.

A vrai dire, ce sujet est plutôt... sensible, voire explosif, car il touche à l'existence même de notre activité et il reste toujours d'actualité.

Après quelques années sans réelles normes ou procédures, le STRMTG a été créé et a établi un référentiel technique. Pour s'adapter à ce référentiel, les associations et leurs membres ont fait beaucoup d'efforts... Sincèrement, je trouve que l'on a trouvé un bon équilibre entre sécurité ferroviaire et adaptation de celle-ci aux risques sur les trains touristiques (vitesse plus faible mais matériel ancien et personnel ayant moins d'expérience par rapport à une personne dont c'est le métier).

Mais, dans notre société actuelle, dès qu'il y a un incident on crie vite au scandale d'Etat et au principe de précaution. On trouvera toujours des avocats pour aller demander des comptes au Président de l'association mais aussi au Préfet (hors RFN) ou à RFF (sur RFN) qui accordé l'autorisation de circulation.

Après avoir fait beaucoup d'efforts, les bénévoles craignent d'avoir pour récompense une nouvelle série de réglements avec une surenchère sécuritaire sans plus-value réelle. Ce n'est pas d'actualité mais cela peut arriver si le Ministère en charge des Transports veut se couvrir...

Pour ceux qui circulent sur RFN, c'est encore pire ! L'ouverture du secteur a la concurrence a obligé à revoir toutes les règles régissant la circulation des trains avec une répartition des rôles entre SNCF, RFF, EPSF puis bientôt ARAF. De nouvelles règles d'interropabilité ont été définies et ont été publiées dans des arrêtés ministériels. Là dessus, les trains touristiques ne pèsent pas grand chose... Heureusement, quelques âmes bienveillantes dans les Ministères et à RFF ont pensé jusqu'à présent à mettre quelques dérogations dans ces nouvelles règles pour éviter un délire sécuritaire !
Pour vous donner un exemple, en Belgique, cette remise à plat des règlements entre SNCB et Infrabel a entraîné la fin des trains spéciaux. Puis une solution a été trouvée mais désormais seul du personnel professionnel peut exercer des fonctions de sécurité comme la conduite ou l'accompagnement sur le réseau Infrabel et les trains sont limités à 60 km/h.
En France, le système reste plus libéral et heureusement pour tous ceux qui sont des Cheminots du Dimanche (le terme n'est pas péjoratif [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ) ! Mais on a tous peur de se retrouver dans une situation proche car les évolutions du monde ferroviaire en Belgique et en France sont comparables. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

@ +

Bacalan
je m'installe
je m'installe

Masculin
Nombre de messages : 98
Age : 33
Localisation : Poitiers (86)
Date d'inscription : 29/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation train touristique, comment cela se passe??

Message par gyronet le Jeu 16 Juin 2011 - 22:03

:maisoui:

Je trouve surprenant que certaine association peuvent disparaître pour des membres qui n'ont aucun scrupule de bouffé un carré qui en R.G.S. donne ordre au mécanicien de s'arrêter devant ce signal et de repartir que lorsque celui ci est ouvert.(voir les T.V.T sur Chinon) par exemple ...

De plus je serais près à aider les Présidents d'association à former les passionnés à l'utilisations des extincteurs, à une formation de base en secourisme afin d'avoir une méthodologie adaptée aux différents risques lié à l'activité.

Puis j'en passe, ce serait un sacré débat à mettre en place, avec tous les acteurs pro.

Je pense que chaque association se tire la couverture au dessus de la tête.

Que les problèmes sont liés aux faites que nous sommes tous volontaires pour sauvegarder un patrimoine ferroviaire qui fout le quand à Très Grande Vitesse, car chaque entité ferroviaire R.F.F. et la SNCF se rejète la balle pour X raison, et RFF se prend un mal un plaisir à bloquer des personnes qui veulent réhabiliter un morceau du passer." je l'ai vécu sur la ligne 86 avec RFF centre Limousin" je me permet de dire aux personnel de RFF comme la SNCF que notre but est d'être la mémoire de l'entreprise SNCF et non de faire de concurrences par le transports de voyageurs.

Plus l'ensembles de nos engins circulerons, plus ont aura de l'argent, moins de panne donc moins d'incident avec la sncf/RFF donc la possibilité d'avoir de la trésorerie, ce qui manque à l'ensemble des associations ferroviaire qui n'en peuvent plus.

Je suis à l'entière disposition des présidents d'association ferroviaire, pour leurs proposer des formations adapter, et je peut être joint par courriel: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

un grand
:applause :bravo :merci picasso

gyronet
je découvre
je découvre

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 54
Localisation : saint maur des fossés
Date d'inscription : 05/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation train touristique, comment cela se passe??

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum