De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Page 4 sur 29 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Ven 13 Mar 2015 - 10:18

Bonjour Ulysse et Stéphane ! Very Happy

Oui en effet ces barrières sont très belles, et curieusement, nombre d'entre elles ont résisté aux ferrailleurs !

Une petite image, issue du catalogue "Région & Compagnies", site bien connu des modélistes :


La première barrière, avec ses croisillons qui coupent à angle droit, est du type PLM.
La deuxième, avec ses croisillons en losange, et sa frise de croisillons arrondis est du type PO.


Stéphane04 a écrit:Merci a eux que tu ais pu faire ces photos de leur gare, je connais certains propriétaires de gare euh comment dire déjà!!!! ah oui irascible...
Je dois avoir de la chance, car à chaque fois, le contact a été très bon ! Very Happy
Je vais de temps à autre rendre visite au propriétaire de la Halte de Charbonnière, un ancien mécanicien qui a connu les 141 TA.
Une véritable encyclopédie !

Stéphane04 a écrit:Par contre des poules devant la salle d'attente c'est comme au bon vieux temps cela caquette bien entre femme...
Heu, là, "joker", je ne me mouille pas ! :siffle

Stéphane04 a écrit:
Je suppose que la plaque était trop rouillé pour que tu puisses en faire une photo.

Oui, en effet, il y en a pas mal sur le parcours, mais elles sont illisibles, le temps et les intempéries les ont recouvert d'une patine couleur rouille.
A tel point qu'à mes débuts, sur TdH, j'avais posé la question de savoir ce que c'était !
(Les pauvres, ils ont eu une sacrée patience pour me former en matière de signalisation et réglementation ferroviaire, j'étais totalement ignare en ce domaine ! Embarassed )

En voici une qui est prise un peu plus loin.
Si on ne sait pas ce que c'est, c'est assez difficile à deviner !


PK405,530, le 29 novembre 2011

Je vous laisse, je prépare la suite ! Very Happy

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (30)

Message par Tireman le Mar 17 Mar 2015 - 11:57

La gare de Manzat et la carrière de basalte de la Roche de Sauterre.

Ouverte vers 1909, la première dénomination de cette carrière fut :
Carrière militaire de Sauterre.
Fourniture de matériaux d’empierrement pour la zone des armées.

Le 21 aout 1916, il fut décidé de raccorder le chantier d’exploitation de la carrière à la gare de Manzat, par une voie étroite.
Le tonnage expédié par le rail devait être assez conséquent, puisqu’il a justifié une importante modification du plan des voies sur l’emprise marchandises, comme cela a été évoqué précédemment.

La carrière employa jusqu’à une centaine de personnes pour l’extraction et le concassage de la pierre.
Suite à un accident, les explosifs utilisés furent stockés dans une poudrière construite à l’écart du site.

L’exploitation de cette carrière fut ensuite déléguée en régie aux Pont & Chaussées, mais toujours sous la responsabilité de l’armée et de l’Etat.

La décision de l’abandon d’exploitation de la carrière fut prise le 27 juin 1934, confirmé par décision ministérielle le 5 juillet 1934, pour cause de non rentabilité.
D’une part, l’exceptionnelle dureté de la roche nécessitait l’emploi massif d’explosif, ce qui grevait lourdement le prix de reviens de l’exploitation.
D’autre part, d’autres carrières furent ouvertes près des lieux d’utilisation, ce qui fit du cout du transport depuis la carrière de Sauterre un élément dissuasif.
En octobre 1934, le transfert éventuel de l’exploitation de la carrière par le département fut envisagé, mais ce projet resta sans suites, et la carrière fut mise en liquidation.

Le 5 décembre 1935, la vente aux enchères publique de tout le matériel de la carrière fut effectuée.

L’inventaire de cette vente m’a permis de connaitre le matériel ferroviaire employé :
- 3 locomotives Decauville 020 T, 5 tonnes à vide, type "Progrès", voie de 0,60 m.
- 38 wagonnets Decauville de 1000 litres.
- 60 wagonnets Decauville de 1500 litres.
- 1 wagonnet Decauville de 2000 litres.
Et bien sur, des lots coupons de voie, de rails, d’aiguillages, de traverses, etc.

Une tentative de réouverture eu lieu en 1960, mais elle restera sans lendemain.

De cette voie étroite, il ne reste rien, cependant, j’ai pu établir un tracé, un peu à l’estime, certes, mais qui doit tout de même coller à la réalité.

L’avantage de cette vue aérienne de 1946, c’est que dix ans après la cessation d’activité de la carrière, et le démantèlement de la voie ferrée, le terrain en a tout de même gardé une empreinte.
J’en ai fait le tracé (approximatif et simplifié) en jaune.





Voici l’EP, dessiné le 21 aout 1916 par l’ingénieur sur le plan d’origine de la station de Manzat.
A noter le rayon très court (25 m) du raccordement à l’emprise ferroviaire, rendu possible par l’utilisation d’une voie étroite.






Voici le plan d’implantation des voies ferrées sur le site de production de la carrière.
Ce plan doit dater de la période la plus prospère.






Un schéma explicatif du fonctionnement de concasseur :
Les moellons, grossièrement brisés à la massette sur le lieu d’extraction étaient amené par wagonnets au dessus du concasseur (en haut à droite).
Le contenu du wagonnet était basculé dans le concasseur par un toboggan.
Le produit du concassage se déversait dans un trommel (Au milieu, en biais sur le schéma).
NB : Un trommel est un tamis cylindrique utilisé pour séparer les matériaux par taille.
Les produits, triés par calibre, se déversaient par des trémies dans les wagons dédiés, en dessous.


Voici les rares vues anciennes des lieux que j’ai pu trouver, et qui datent des années 1930, mais tout d’abord, l’aspect des lieux avant la carrière :



Ensuite, durant l’exploitation :


Le front de taille avec une rame de wagonnets.


Date inconnue 1930 ?
Désolé, la qualité n’est de ce document n’est pas fameuse…
Cependant, il est intéressant car certaines caractéristiques ressortent assez bien, du moins, avec une bonne loupe !
A l’arrière plan, la Roche de Sauterre elle-même avec le front de taille de la carrière.
Les bâtiments : en partant de la gauche, le bâtiment du concasseur électrique, puis les ateliers, dont la forge.
à l’extrême droite, le transformateur électrique, et devant lui, le château d’eau.
A l’avant plan, on devine brièvement sur quelques mètres la voie étroite qui mène à la gare de Manzat.



Le concasseur et le réseau de voies.
La photo parle suffisamment d’elle-même.



Cette carte a été postée le 12 aout 1930.
La prise de vue est très certainement de la même époque.
Cette vue est très intéressante :
A droite on voit le haut du concasseur, et la voie qui amène les wagonnets venant du front de taille, et chargés de moellons grossièrement cassés à la massette.
Au milieu, le bâtiment des forges, et derrière, le transformateur électrique.
Le bâtiment masque le château d’eau.
Le bâtiment à gauche est probablement un atelier.
Une équipe d’ouvriers pose pour l’objectif du photographe, et donne la touche humaine à cette scène.



Même point de vue que précédemment, et probablement de la même époque.
Cependant, c’est la seule vue où l’on peut voir l’une des locomotives du constructeur Decauville, 020 T type "Progrès", voie de 0,60 m.
A droite une rame de wagonnets est garée contre le concasseur.
A gauche, ce qui semble être la prise d’eau pour la locomotive.


(À suivre…)

Didier C.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (31)

Message par Tireman le Mar 17 Mar 2015 - 19:50

La gare de Manzat et la carrière de basalte de la Roche de Sauterre de nos jours.

Je me suis rendu une première fois sur les lieux le 13 novembre 2011.
Autant dire que les rares vestiges étaient à l’état de ruine, et étouffés par la végétation :


13 novembre 2011.
Roche de Sauterre.
Bâtiment de l'ancien concasseur dans les taillis. L'actuel chemin passe sur l'ancienne voie ferrée qui menait à la gare de Manzat.



13 novembre 2011.
Sur le mur du concasseur, une reproduction sur lave émaillée d'une carte postale des années 1930.
On distingue les wagonnets et la voie qui menait à la gare de Manzat.



13 novembre 2011.
Le front de taille aujourd’hui.
Cette carrière fait parti d’un parcours de Petite Randonnée, les chemins ont remplacés les voies ferrées.


Aujourd’hui, la renaissance.
Quatre jeunes architectes se sont appropriés le site (dans le sens noble du terme) et lui ont donné une seconde vie en créant « le Bois Basalte ».
Leur projet tient en deux axes :
Un hébergement touristique en symbiose avec le milieu.
Une réhabilitation des vestiges de la carrière, une mise en valeur de ce patrimoine aujourd’hui oublié, avec un espace pédagogique situé sur l’ancien concasseur.
Si d’aventure vous passez par là :

http://cabanes-auvergne.fr/

http://lejournaldeleco.fr/de-bois-et-de-basalte-un-eco-village-au-coeur-des-combrailles/#.VQhjELl0y70

Grace au travail que ces quatre jeunes ont effectué, le concasseur est sorti de son taillis, ils ont retrouvé le trommel, ils sont en train de remettre en valeur les anciens bâtiments (forge, transformateur, château d’eau, etc.).
De plus, ils ont partiellement dégagé les anciens quai, j’avoue que j’étais passé à coté, en 2011, sans les voir !


4 mars 2015.
Le concasseur a reçu un nouvel aménagement.
Il est reconverti en espace polyvalent pour l’accueil, la restauration, l’animation estivale.
Les anciens murs abriteront un espace pédagogique qui retracera l'histoire de la Carrière.



4 mars 2015.
Le trommel du concasseur a été retrouvé dans un roncier.
Il a été nettoyé, et est stocké près du Concasseur où il prendra sa place dans l'exposé pédagogique.



4 mars 2015.
L'ancien atelier de forge et chaudronnerie.



4 mars 2015.
Sur cette tour était posé un réservoir d'eau.
Derrière était le poste de transformation.



4 mars 2015.
Le seul et unique bout de rail qui ait été retrouvé sur le site !



4 mars 2015.
Dans les décombres de la forge, a été retrouvée cette plaque tournante.
Il manque sa partie supérieure.



4 mars 2015.
Les vestiges des quais pour les wagonnets de la carrière.
De là, la voie partait à la gare de Manzat.
Le drainage qui existait doit être obstrué, l’eau a tout envahi.
Je suis passé à coté en novembre 2011 sans rien remarquer, c’est dire l’épaisseur du fourré !
L'un des membres de l'équipe, Sébastien, m'a expliqué que le dégagement total des quai, et leur mise en sécurité était dans les projets futurs.



13 novembre 2011.
On ne va tout de même pas quitter les lieux sans une vue du panorama depuis le sommet de la Roche de Sauterre !  Very Happy
Vue vers le sud, une partie de la Chaine des Puys.
Sous la petite flèche (très discrète), au milieu de la photo, la gare de Manzat.


Nous clorons ce dossier de la gare de Manzat et de la carrière de la Roche de Sauterre par deux vues du point d’aboutissement de la voie étroite, venant de la carrière, à son point de traversée de l’avenue d’accès à la station.


15mars 2015.
Point d'aboutissement de la voie étroite venant de la carrière de la Roche de Sauterre.
Le talus supportant la plateforme ferroviaire est resté.



15mars 2015.
Coté gare, la voie descendait par un virage serré rejoindre une voie tiroir venant de l’emprise marchandises.


Fin du dossier de la gare de Manzat.
Merci de votre visite ! Very Happy

(À suivre…)

Didier C.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Stéphane04 le Mar 17 Mar 2015 - 21:15

Bonsoir

:bravo pour ton reportage sur la gare et les environs de Manzat

:bravo au restaurateur du patrimoine.

Allez je t'attends a la gare suivante :balade mais avant je vais me :zzz
avatar
Stéphane04
moi je reste
moi je reste

Masculin
Nombre de messages : 289
Age : 52
Localisation : SAINT AUBAN
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Mar 17 Mar 2015 - 22:43

:bravo pour ce reportage
Belle restauration du site de la carrière aussi...
avatar
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 8865
Age : 54
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mer 18 Mar 2015 - 11:18

Bonjour et merci à tous les deux ! Very Happy

Au sujet de ces quatre jeunes gens, ils m'ont montré qu'il ne faut jamais rester figé dans les clichés.

Depuis qu'une certaine "écologie" n'est devenu que la devanture, la vitrine d'une certaine finance plus soucieuse de ses prébendes que du patrimoine, je professais que :
Si on met le préfixe « écolo » devant n’importe quelle ânerie, ladite ânerie devient illico vertueuse et par conséquent ceux qui s’y opposent ou qui la discutent sont diabolisés.

Ces jeunes gens applique l'écologie telle que je l'ai défendue dans le début des années 70, une écologie qui n'a rien de politique, qui est l'antithèse du dogmatisme prôné par la secte verte actuelle.

Je prépare la suite...

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Mer 18 Mar 2015 - 13:33

OUI

tout à fait , si l' on regarde bien ou en est  l' écologie chez nous en france,
oui il y a de quoi se poser des questions...

Mais c' est aussi vrai , que tout s' achète , il suffit d' en mettre le prix...

Toujours aussi intéressant ,Bravo

PS : oui j' adore, toute mes excuses... Laughing Laughing Laughing

oui , même très intéressant. :siffle

Bon j' avoue..

oui , j' ai fait une faute de frappe sur le correcteur automatique ... Laughing

faute avouée , faute à moitié pardonnée... Laughing


Dernière édition par ulysse le Mer 18 Mar 2015 - 22:18, édité 2 fois
avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1745
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (32)

Message par Tireman le Mer 18 Mar 2015 - 20:58

:balade  Poursuivons la visite de cette petite ligne secondaire du Massif Central.
Le Chemin de Fer dans les champs, en quelque sorte… Very Happy


4 mars 2015
PK407,240 - Sens pair de la ligne.
Situation : lieu-dit Sauterre, commune de Manzat, 63410.
J’ai évoqué ce sujet sur :
http://picasso.superforum.fr/t10194-le-vandalisme-ordinaire-et-celui-qui-lest-moins#197430
Je ne vais pas revenir là-dessus, et puis ça me flingue le moral.
Je rappelle simplement que ce sont six coussinet qui sont partis, avec leur coins et leurs tirefonds, ainsi que les deux éclisses de raccordement et leur quatre boulons.
L’un de mes correspondants, à qui j’ai exposé le cas, m’a soumis cette hypothèse :

"Le paysan du coin, à la recherche d'un poids morts pour caler je ne sais quoi, se serait désintéressé des tirefonds. Je pense malheureusement à des membres d'un C.F. touristique à la recherche de pièces détachées : certains sont prêts à tout pour assouvir leur passion et j'ai même ouï dire que tous n'étaient pas désintéressés, loin de là."

C’est l’hypothèse que je n’osais formuler.
C’est la même l’hypothèse écrite par Murielle le Sam 7 Mar 2015 - 16:59, en réponse à mon post.
Situation : lieu-dit Sauterre, commune de Manzat, 63410.





10 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK 407,197 - PN 312 - Sens pair de la ligne.
Ancien PN gardé de 1ère catégorie sur un chemin d'exploitation.
Il était équipé de barrières manœuvrées à la main, avec portillon pour piétons.
Il a été neutralisé, et tout a été rasé.
Seuls subsistent une clôture et un petit aqueduc qui canalise un ruisseau sous la ligne.
Situation : lieu-dit Sauterre, commune de Manzat, 63410.



29 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 407,000 - Sens impair de la ligne.
J'ai bien fait de le prendre en photo, ce PK, car la pancarte a disparue à son tour...
Situation : lieu-dit Sauterre, commune de Manzat, 63410.



14 septembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 406,957 - PN 311 - Sens pair de la ligne.
PN 2ème catégorie sans barrières sur chemin d'exploitation.
A noter la plaque du PN qui est une lave émaillée.
Je me demandais bien comment pouvait-elle être encore là avec les vautours syllogomaniaques qui trainent dans le secteur.
En m’approchant, j’ai compris :
Un "intellectuel du genre Rambo" avait fait un carton dessus, et elle est fendue en étoile…
(L'impact est en bas de la pancarte, entre les deux 1).
C’est moi qui ai redressé le panneau "Croix de St André", il était couché dans l’herbe.
Les boulons de fixation sont partis sans laisser d'adresse … :siffle
Situation : Commune de Manzat, 63410.



14 septembre 2011.
Le même, vu depuis le chemin.
La direction Lapeyrouse est à gauche.


Nota :
C’est volontairement que je fais l’impasse sur le PN310.
C’était un PN de 2ème catégorie, sans barrières, sur chemin d'exploitation situé au lieu-dit Blancheix, de la commune de Manzat, 63410.
Je l’ai bien localisé, il se trouvait au PK406,774 de la ligne, mais il n’en reste aucun vestige que je puisse évoquer, ou digne d’être montré.
Le PN ainsi que le chemin ont été neutralisés, la végétation a entièrement comblé le vide.
Nous allons donc aller directement à la Galerie de la Buchaille.




10 septembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK 406,315 - Galerie de La Buchaille – Sens impair de la ligne.
Longueur de la galerie, 30 m.
Fronton coté Volvic de la galerie.
Il porte la date de 1903.
Je dois dire que je suis assez surpris du choix qui a été fait de percer cette galerie ?
Une tranchée et un pont (un chemin passe derrière le parapet du fronton) n’auraient-ils pas été plus judicieux ?
Situation : lieu-dit la Buchaille, commune de Manzat, 63140.



10 septembre 2011.
Galerie de La Buchaille – Sens pair de la ligne.
Fronton coté Lapeyrouse  de la galerie.



10 septembre 2011.
Galerie de La Buchaille - Direction Lapeyrouse à droite.
Refuge dans la galerie.


(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Jeu 19 Mar 2015 - 9:49, édité 1 fois (Raison : Ajout d'un "Nota".)
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Mer 18 Mar 2015 - 22:24

Superbe cette photo de cet ouvrage et avec cette date ..1903..

:super:
avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1745
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mer 18 Mar 2015 - 22:59

Oui Ulysse, 1903.
Quand on sait que la section Les Ancizes-Saint-Georges - Volvic a été mise en service commercial le 6 avril 1908, cela donne une idée de la longueur et de la difficulté des travaux.

Pas de souci pour la "coquille", j'ai bien deviné ce qui s'était passé, mais je n'ai pas pu résister à l'envie de taquiner un peu...
Que veux-tu, je suis réellement un :salegosse:
ahah

A bientôt pour la suite.

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Mer 18 Mar 2015 - 23:23

ha , oui

ils ont quand même mis 5 ans..
faut dire qu' à l' époque, fallait avoir du courage pour faire les travaux et aussi voir les conditions en hivers... :siffle
avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1745
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Jeu 19 Mar 2015 - 9:58

Ils ont quand même mis 5 ans, et probablement plus, Ulysse.
Cette date de "1903" est celle de la fondation de cette galerie, mais je pense que le premier coup de pioche pour cette section Les Ancizes-Saint-Georges - Volvic a été donné en 1900...

En effet, les conditions de travail n'étaient surement pas les mêmes qu'aujourd'hui.
Mais c'était la norme de l'époque...
On était encore loin du Front Populaire.
Ce qui n'empêche nullement la reconnaissance et le respect vis à vis de ces gens là, de l'ingénieur à l'humble, mais indispensable terrassier.

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (33)

Message par Tireman le Ven 20 Mar 2015 - 11:28




13 novembre 2011.
PK 406,265 - Sortie de la galerie de la Buchaille.
Dispositif de maintient du bon écartement de la voie.
A noter la différence de profil intérieur entre les deux rails.
Situation : lieu-dit la Buchaille, commune de Manzat, 63140.



29 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK 406,098 - PN 309 – Direction Lapeyrouse à gauche.
Il y avait là un PN de 2ème catégorie, sans barrières sur le chemin rural de Blancheix à Soulange.
Un signal "S" était implanté 400 m avant le passage, coté Volvic. (Arrêté Préfectoral du 26 juillet 1907).
Suite à une demande de la Compagnie d'Orléans, en date du 11 aout 1910, validé par l'Arrêté Préfectoral du 9 septembre 1910, il sera équipé de barrières à bascule manœuvrées à distance par l'agent du PN 308.
Ensuite, le chemin a été détourné, et le PN neutralisé.
Seuls subsistent en guise de repère, deux poteaux faits de tronçons de rail type "Vignole", et qui balisent l’ancien passage.
Situation : lieu-dit Blancheix, commune de Manzat, 63140.



13 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK406,000 - Sens impair de la ligne.
La pancarte s’est cachée derrière les genêts afin d’échapper aux "collectionneurs" ?
Je suis à peu près sûr qu’après le débroussaillage d’aout et septembre 2013, cette pancarte, devenue bien visible, a probablement disparue à son tour aujourd’hui…
Je préfère ne pas vérifier...
Situation : lieu-dit Blancheix, commune de Manzat, 63140.



13 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK405,798 - PN308 - Vue sens pair de la ligne.
Ancien PN de 1ère catégorie, gardé, sur Chemin Vicinal Ordinaire n°13, de la Buchaille aux Ancizes.
Etait équipé de barrières manœuvrées à la main avec portillons pour piétons.
Suite à l'Arrêté Préfectoral du 9 septembre 1910, le Garde Barrières du PN 308 manœuvrera à distance des barrières à bascule pour le PN 309.
Le chemin a été retracé, le PN a été neutralisé et la maison du Garde Barrière qui a disparu, était située à droite sur le cliché.
Un mat de communication pour le cantonnement subsiste.
Situation : lieu-dit Blancheix, commune de Manzat, 63140.



13 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK405,586 - PN307 - Direction Lapeyrouse à droite.
Encore un PN disparu, profitons de cette vue sur le bocage des Combrailles.
Cela me rappelle un peu mon Périgord, à la saison de la chasse.
C’était un PN de 2ème catégorie, sans barrières, sur un chemin d'exploitation.
Un signal "S" était implanté 400 m avant le passage, coté Volvic.
Le chemin et le PN ont été neutralisés.
Situation : lieu-dit Blancheix, commune de Manzat, 63140.



13 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK 405,530 – Sens impair de la ligne.
Ancienne pancarte indiquant la déclivité en mm / m sur une distance donnée.
Devenue illisible…
Sa couleur est en harmonie avec le flamboiement de l’automne.
Situation : lieu-dit Blancheix, commune de Manzat, 63140.



13 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK405,350 – Sens impair de la ligne.
Vue vers le Pont routier de la D418.
Panneau indiquant une déclivité et sa valeur.
Situation : lieu-dit Blancheix, commune de Manzat, 63140.



10 septembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK 405,265 – Depuis le pont route pour la départementale 418, vue sens impair de la ligne.
Deux mois avant les clichés précédents, et ceux qui suivent.
C’est la fin de l’été, les feuillages commencent tout juste à jaunir, la lumière est déjà plus tamisée qu'en plein été.
Cette route départemental 418 marque la limite entre les communes de Manzat (63140) et de Saint-Georges-de-Mons (63780).



13 novembre 2011.
Ligne de Lapeyrouse à Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint-Georges – Volvic.
PK 405,265 – Sens pair de la ligne.
Pont route pour la Départementale 418.
Juste pour le plaisir de cette belle construction du type "voûte en arc de cercle", technique utilisée depuis le Moyen-âge, et jusqu’au début du XXe siècle.
Noter la pente des culées qui assure un solide ancrage de l’ouvrage.
La route départemental 418 marque la limite entre les communes de Manzat (63140) et de Saint-Georges-de-Mons (63780).
Nous sommes maintenant sur le territoire de la commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).





13 novembre 2011.
Lumières d’automne.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
Tronçon Les Richards – Manzat.
PK 405,000 – Vues sens pair et impair de la ligne.
Situation : commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).


(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Mer 9 Sep 2015 - 22:05, édité 1 fois
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Ven 20 Mar 2015 - 11:39


Se sont la , de très belles photos.. Very Happy
avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1745
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Ven 20 Mar 2015 - 11:47

:applause toujours d'aussi beaux clichés, les couleurs automnales ajoutent encore une touche supplémentaire
:merci
avatar
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 8865
Age : 54
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Ven 20 Mar 2015 - 13:34

Bonjour, et un grand :merci  à tous les deux.

J'essaye simplement de partager et d'expliquer ma passion pour ce monde rural, hélas aujourd'hui en déshérence...
C'est pourquoi je défend avec acharnement ces lignes secondaires du chemin de fer, qui lui avaient apporté un nouvel espoir de vie.
Nous sommes loin des TGV et autre LGV.
Je n'en nie pas l'utilité pour le VRP toujours pressé, certes non.
Mais dans nos campagnes, ces réseaux sont comme les autoroutes, ils passent comme un pet sur une toile cirée.
Aucune retombé économique, ils sont comme un ruisseau tracé au cordeau du remembrement :
Fini les méandres qui irriguaient les près, ils passent droit comme un coup de fusil, et ne font qu'accélérer le ravinement des berges.

Le chemin de fer secondaire, avec ses omnibus, ses chiffonniers, désenclavait les bourgs et villages, il alimentait toute une économie, il participait de la vie des campagnes.
Il y a 35 ans, je pouvais prendre l'autorail soit à Clermont, soit dans une gare de la banlieue (Durtol, Royat), et en l'espace d'un quart d'heure, je me trouvais en pleine campagne.
Aujourd'hui, pas le choix, c'est la voiture, ou rien.
On peut, à juste raison, me taxer de passéisme, voir même, certains n'hésitent pas à le faire, de "bouseux"...
J'aimais ce monde rural qui était si vivant dans les années 50 à 70...
Celui qui, à mon avis, l'a le mieux décrit est Claude Michelet.
Ai-je tort ?
Quand je visite l'univers concentrationnaire des banlieues de nos grandes métropoles, je me dis que non.

En passant, veuillez m'excuser d'être si lent dans mes parutions sur ce sujet là.
La ligne de Lapeyrouse à Volvic a été, en 2011, mon premier photoreportage.
A l'époque, ma "culture ferroviaire" était proche du "zéro" absolu, je n'en n'avais que la culture du consommateur...
Aussi, en relisant mes notes de l'époque, je me dois de tous remettre à plat, et de m'autocorriger, ne serait-ce que par respect pour ceux qui me lisent ! Very Happy

Patience, la suite est en route !



Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (34)

Message par Tireman le Ven 20 Mar 2015 - 15:55


29 novembre 2011.


13 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 404,859 - PN 306 - Sens pair de la ligne.
PN 2ème catégorie, sans barrière, sur chemin d'exploitation,
Deux panneaux "S", éclairés la nuit, étaient placés à 400 m de part et d’autre du PN.
Si l’ancien chemin se devine à peine, à gauche, il est bien présent à droite.
Situation : commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).



13 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 404,859 - PN 306 - Sens pair de la ligne.
PN 2ème catégorie, sans barrière, sur chemin d'exploitation.
Un mat de communication du canton téléphonique a été implanté là.
Il semble, par ailleurs, avoir été quelque peu cannibalisé..
Deux panneaux "S", éclairés la nuit, étaient placés à 400 m de part et d’autre du PN.
Situation : commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).



13 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 404,600 - Sens impair de la ligne.
Panneau "S" annonce du PN 305.
Situation : commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).



13 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK404,550 - Sens impair de la ligne.
Un raidisseur pour le bon écartement de la voie.
En règle générale, la pose de ce dispositif entend une intervention d'entretient proche sur la voie.
Sauf que là, cette intervention n'a jamais eu lieu, et ce dispositif est resté  en place comme un pis-aller, jusqu’à la suspension de la ligne "pour raison de sécurité", comme "ils" disent...
Situation : commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).



12 septembre 2011.


12 septembre 2011.


13 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 404,398 - PN 305.
Ancien PN gardé de 1ère catégorie, sur chemin d'exploitation.
Il était équipé de barrières manœuvrées à la main, avec portillons pour piétons.
La compagnie d'Orléans demandera la suppression du gardiennage de ce PN, le 31 juillet 1925, en raison de sa faible fréquentation, et son passage en 2ème catégorie.
Cette demande sera validée par l'Arrêté Préfectoral du 2 février 1926.
La maison du Garde Barrière a été rasée.
Situation : près du lieu-dit "Brard", commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).







13 novembre 2011.
Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 404,398 - PN 305 - Direction Lapeyrouse à gauche.
Ancien PN gardé de 1ère catégorie, sur chemin d'exploitation.
Il était équipé de barrières manœuvrées à la main, avec portillons pour piétons.
Il a été déclassé en 2ème catégorie, avec signalisation sur le chemin par panneaux "croix de Saint André".
La maison du Garde Barrière a été rasée.
Derrière la clôture, les vestiges de la maisonnette GB.
Situation : près du lieu-dit "Brard", commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).





Ligne Lapeyrouse – Volvic, dite Ligne des Combrailles.
Section Les Ancizes - Saint Georges – Volvic.
PK 404,000 - Sens pair de la ligne.
Sur la deuxième photo, la végétation entrant dans son repos hivernal permet de vois le panneau "S" pour le PN 305.
Situation : près du lieu-dit "La-Roche-Bouton", commune de Saint-Georges-de-Mons (63780).


(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Mer 9 Sep 2015 - 21:40, édité 1 fois
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par murielle le Ven 20 Mar 2015 - 18:51

quelle tristesse de voir cette ligne mourir ainsi, j'aimerai tant avoir un engin rail route pour venir rouler sur ces lignes.

_________________
avatar
murielle
Administrateur du forum X 3800
Administrateur du forum X 3800

Féminin
Nombre de messages : 21220
Age : 45
Localisation : Caudebec les Elbeuf
Loisirs : dicter ma loi
Date d'inscription : 14/02/2007

http://picasso.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Sam 21 Mar 2015 - 8:50

Bonjour,

Tristesse est le mot le plus approprié, en effet, Murielle...
Tristesse, incompréhension et colère.

Murielle a écrit: j'aimerai tant avoir un engin rail route pour venir rouler sur ces lignes.
Je crois que des draisine rail/route existent, ou ont existé.
Personnellement, étant assez limité dans mes mouvement par un *** (censuré) de lumbago qui me tient depuis un mois, je me verrais bien avec un engin de ce style pour poursuivre mes pérégrinations !


Chemin de fer scandinave.
Un tricycle spécialement conçu pour l'inspection et le contrôle de la voie. Années 1900.


Bon week-end !

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par turbo le Sam 21 Mar 2015 - 11:46

Le centre de la France perd à son tour ses petites lignes comme nous avons perdu les notres il y a une trentaine d'années en basse normandie.
La ligne Caen-Flers dans cette région fait exception grâce à la mobilisation de ses défenseurs qui ont crée deux secteurs pour utiliser les vélorails, avis aux amateurs pour sauver cette ligne !
J'en parle sur le site, tapez dans recherche Caen Laval
avatar
turbo
moi je reste
moi je reste

Masculin
Nombre de messages : 436
Age : 47
Localisation : Caen
Date d'inscription : 15/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par turbo le Sam 21 Mar 2015 - 12:14

Notre viaduc eiffel en Normandie, le viaduc de la souleuvre a été détruit en 1970....attention viaduc des fades en danger à terme pour raison de sécurité diront les élus.
avatar
turbo
moi je reste
moi je reste

Masculin
Nombre de messages : 436
Age : 47
Localisation : Caen
Date d'inscription : 15/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Sam 21 Mar 2015 - 15:08

Super cette photo...

comme quoi , nos anciens , ils n' avaient pas de pétrole , mais de sacré idées... Laughing



juste une question , sais - tu approximativement la date de cette photo..??
avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1745
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Sam 21 Mar 2015 - 20:54

Bonsoir Turbo et Ulysse.

La disparition des ligne secondaires du Chemin de Fer est, je pense, un phénomène d'ampleur nationale.
Et ce n'est certes pas le plan Macron qui va arranger les choses.
Pour le viaduc des Fades, un devis par une entreprise de professionnels a été demandé par l'association Sioule & Patrimoine, à savoir le coût de sa démolition.
Il en ressort que ce coût serait de beaucoup supérieur à sa remise en état.
Sera-ce suffisent pour le sauver ?
Honnêtement, je ne sais pas.
Je pense pour ma part que les destins de la ligne et du viaduc sont indissolublement liés.
Faire du viaduc un genre de musée ne fera que reculer l'échéance fatale.
Mais enfin, c'est juste mon avis...

Difficile de dater cette photo, Ulysse.
Tout ce que je sais, c'est que cet engin a été pris sur les chemins de fer scandinave.
Elle est tiré d'un livre :
Archives des métiers : "Les Cheminots".
Tout le livre est articulé autour de la fin du XIXe et le tout début du XXe siècle.
Je pense pouvoir la dater entre 1900 et 1910...

Bonne soirée à tous
Didier.


Dernière édition par Tireman le Sam 21 Mar 2015 - 23:28, édité 1 fois
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Sam 21 Mar 2015 - 21:19

Merci... Very Happy
avatar
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1745
Age : 60
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Dim 22 Mar 2015 - 10:21

Bonjour à tous,

En passant, sur plusieurs traverses, j'ai trouvé des clous de marquage portant la date de 1965, code atelier de fabrication "BX".
Ce code correspond à l'atelier de BRETENOUX dans le LOT atelier SNCF, dernier fabricant de traverses bois.
Traverses de 1965...
42 années de service à la fermeture de la ligne.
Sans commentaire.

Didier.
avatar
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2676
Age : 67
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 29 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum