De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Page 16 sur 29 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22 ... 29  Suivant

Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Dim 21 Juin 2015 - 10:47

:merci à Didier pour ces superbes photos, le beau ciel bleu du mois de mars rend très bien

Et :merci aussi à Ulysse pour ce lien intéressant que je ne connaissais pas
snoop27
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 12132
Age : 56
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Lun 22 Juin 2015 - 8:35

Bonjour à tous,

Tireman a écrit:Je me déplace de manière silencieuse, presque furtive.
Les animaux apprécient.

Ben oui, ancien chasseur (là, les animaux appréciaient moins !  Evil or Very Mad ), ancien pêcheur, éternel randonneur, j'aime le silence et suis assez solitaire par tempérament.
Pour le canasson, non, pas malade.
Simplement mis là en pâture.

Merci à Ulysse pour ce superbe blog, et à Stéphane pour cette pub des années 70 ! ahah

Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (111)

Message par Tireman le Lun 22 Juin 2015 - 20:28

De la Gare de Saint-Gervais – Châteauneuf à la gare de Saint-Eloy-les-Mines.

Rappel : Toutes les photos sont du 1er mars 2012.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380510
PK380,493 – PN267  – Sens pair de la ligne.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380511
PK380,493 – PN267  – Sens impair de la ligne.
Encore un de ces PN de 2ème catégorie, sans barrières, sur un chemin de servitude.
Supprimé sur proposition de la SNCF en date du 20 juin 1969, proposition entériné par Arrêté Préfectoral le 22 octobre 1969.
Localisé grâce aux archives de 1947 de l'IGN.
Des vestige des clôtures neutralisant l'accès de part et d’autre de la voie, c’est tout ce qui atteste de l’existence passée de ce PN.
Situation : lieu-dit "Chiquat" Commune de Gouttières, 63390.


J'ai trouvé ce document aux Archives Départementales du Puy-de-Dôme :
De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pn267_10

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380010
PK 380,055 – PN 266 – Sens impair de la ligne.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380011
PK 380,055 – PN 266 –Direction Lapeyrouse à droite.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380012
PK 380,055 – PN 266.
Ancien PN gardé, de 1ère catégorie, sur Chemin d’exploitation "du Fraisse aux Verts".
En fait, c'était tout un réseau de chemins qui convergeaient là.
Était équipé de barrières manœuvrées à la main, avec portillons piétons.
Est passé en 2ème catégorie, avec signalisation par panneaux à Croix de Saint-André.
La maisonnette des Gardes-barrières a été rasée.
Seul le puits est demeuré, ici, on ne détruit pas un point d’eau…
Situation : lieu-dit "Les Barouliers" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380013
PK 380,000 - Sens impair de la ligne.
Situation : lieu-dit "Les Barouliers" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379810
PK 379,840 - Sens pair de la ligne.
Signal "S" pour le PN 266.
Situation : lieu-dit "Renardière" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379610
PK 379,638 - Sens impair de la ligne.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379611
PK 379,638 – Direction Lapeyrouse à gauche.
Pont ferroviaire à tablier métallique sur chemin d’exploitation.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379410
Panneau d'annonce de la gare de Gouttière.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390.


(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Ven 10 Juil 2015 - 17:50, édité 1 fois (Raison : Additif du 10 juillet 2015.)
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Lun 22 Juin 2015 - 22:23

Bonjour ...
Toujours d' aussi chouettes photos..

Bon , comme personne n' a relevé cette bizarrerie , je m' y colle...

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk380510

le rail ne repose pas sur les traverses ...

-Pourquoi...??
ulysse
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1871
Age : 62
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Stéphane04 le Mar 23 Juin 2015 - 4:45

Bonjour

Le rail repose bien sur les traverses, mais avec un plus grand espacement entre.

C'est a dire qu'au lieu d'avoir 1666 traverses* au kilomètre il y en a un peu moins, fallait faire des économies déjà a l'époque.
Cela n'est pas bien grave en soi puisque l'on est sur une ligne avec des vitesses assez peu élevées. Par contre cela manque un peu de ballast. :siffle

Humour!!!! ahah Pour les économies comme en plus on est en Auvergne un chou c'est chou ahah Humour!!!!


* Si je me souviens bien du nombre.
Stéphane04
Stéphane04
moi je reste
moi je reste

Masculin
Nombre de messages : 288
Age : 54
Localisation : SAINT AUBAN
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mar 23 Juin 2015 - 9:03

Faux tous les deux ! Laughing
L'intervalle entre traverses est bien respecté, même chez les auvergnats ! Very Happy
Vous avez juste oublié un léger détail... :siffle
(A quoi ça sert que Didier, il se décarcasse ???  :pleure: )
Cette ligne a été armée par le PO, hors le rail traditionnel du PO était le rail DC (Double Champignon).
Contrairement au rail à patin (du type Vignole), qui repose directement sur la traverse, entre le rail DC et la traverse, il y a un coussinet en fonte assez épais, qui fait qu'il y a un jour plus ou moins important entre la partie inférieure du rail et ladite traverse.
Voir ci-dessous :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 P1000610
(Photo issue d'un mussée du rail)

Le phénomène est encore mieux visible ici :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk381010
PK381,065 – Sens impair de la ligne.

A comparer avec un rail à patin classique :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 1280px10
(Copyright : « Rail track » par Alain Caraco sur Wikipedia français.)

Ajoutez à cela qu'il y a longtemps que la ligne n'avait pas été entretenue (ballastage), le ballast c'est tassé et le jour c'est accentué.
En passant, l'utilisation de ce rail DC, du fait des contraintes de porte-à-faux qu'il induisait, imposait une vitesse plus basse, et une charge linéaire plus faible, qu'une ligne équipée en rail à patin du type Vignole.
Toutes les lignes du Massif-Central appartenant au PO, ou à la Compagnie du Midi, était équipées de ce type de rail, ce qui a accéléré leur neutralisation pour les raison que j'invoque plus haut...

Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (112)

Message par Tireman le Mar 23 Juin 2015 - 9:38

De la Gare de Saint-Gervais – Châteauneuf à la gare de Saint-Eloy-les-Mines.

Le cas du PN 265 :


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379210
Le 1er mars 2012.
PK 379,200 - Sens impair de la ligne.
Vers le PN 265 et la gare de Gouttière.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379010
Le 1er mars 2012.
PK 379,092 – PN 265 – Sens impair de la ligne.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379011
Le 1er mars 2012.
PK 379,092 – PN 265 – Direction Lapeyrouse à droite.
Ancien PN gardé, de 1ère catégorie, sur le Chemin d'Intérêt Commun n°18, d’Auzances (Creuse) à Nades (Allier).
Etait équipé de barrières manœuvrées à la main, avec portillons pour piétons.
Sur proposition de la SNCF, (lettre du 11 octobre 1968), et par un Arrêté Préfectoral en date du 31 juillet 1969, il est devenu automatique, de type SAL2, malgré l'avis défavorable du Maire de Gouttières, qui estimera que cette nouvelle disposition entraine de grave dangers pour les enfant et les animaux.
La maisonnette des Gardes-barrière, du type à étage avec escalier latéral, est passée au domaine privé.
La voie est devenue la Route Départementale n°18.
Le PN est à cheval sur les lieudits "Les Bisettes" et "Cluzel", Commune de Gouttières, 63390.


Par un de mes correspondants, j’apprenais en janvier 2015, que le 23 juin 2014, l’emprise du passage à niveau a été entièrement goudronnée, le revêtement recouvrant le passage planchéié et le rail.
Renseignement pris auprès du secrétariat de la Mairie de Gouttières, le donneur d’ordre et maitre d’œuvre serait la Direction départementale des territoires - Puy-de-Dôme (DDT 63).

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379012
Le 9 février 2015.
PK379,092 - PN265 - Direction Lapeyrouse à droite.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379013
Le 9 février 2015.
PK379,092 - PN265 - Direction Lapeyrouse à gauche.
Le passage planchéié a été sauvagement goudronné...
Situation : Le PN est à cheval sur les lieudits "Les Bisettes" et "Cluzel", Commune de Gouttières, 63390.


Ces fait ont fait l’objet, de ma part, d’un rapport à la FNAUT, (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports), tel qu’expliqué dans mon post :
Constituer un dossier pour la FNAUT.

(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Sam 25 Juil 2015 - 18:26, édité 3 fois (Raison : Additif du 10 juillet 2015.)
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Mar 23 Juin 2015 - 10:15

Bonjour Didier,

Il est vrai que sur les photos l'effet d'optique venait des sabots sur lequel repose le rail, merci pour ce retour en arrière (comme quoi au bout de 38 pages on oublie le début...)

Par contre sur la 3ème photo du dernier post, on voit une pancarte de lieu dit "La gare" qui vient en contradiction avec les commentaires...

En tout cas :merci pour cette découverte de ligne
snoop27
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 12132
Age : 56
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mar 23 Juin 2015 - 11:23

snoop27 a écrit:Par contre sur la 3ème photo du dernier post, on voit une pancarte de lieu dit "La gare" qui vient en contradiction avec les commentaires...

Bien observé, Snoop !
J'utilise dans mes légendes les dénominations indiquées par les anciens cadastres, ce qui explique cette anomalie.
J'aime garder cette ambiance d'un époque révolue  Very Happy
Par contre, dans mon rapport à la FNAUT, j'ai mis l'appellation "moderne" !

Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par ulysse le Mar 23 Juin 2015 - 20:18

AH bon .. Very Happy

Le ballaste c' est bien tassé à cet endroit peu être une zone assez humide..

Bizarre , ma femme doit avoir des racines en Auvergne.. :siffle

car , elle aussi , un franc ,c' est un franc... Laughing ..

Moi , c' est pirate... Laughing Laughing Laughing
ulysse
ulysse
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 1871
Age : 62
Localisation : Dunkerque
Loisirs : Marklin ...3 raillistes...et 2 raillistes...
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mer 24 Juin 2015 - 10:09

ulysse a écrit:Moi , c' est pirate... Laughing Laughing Laughing

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Tipiak10

ahah

Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (113)

Message par Tireman le Mer 24 Juin 2015 - 10:30

De la Gare de Saint-Gervais – Châteauneuf à la gare de Saint-Eloy-les-Mines.

La Gare de Gouttières – 1


Son histoire est liée à la bifurcation sur Montluçon via Néris-les-Bains :

Dès la genèse de la ligne de Lapeyrouse à Volvic, la Station de Gouttières fut destinée à être une gare de bifurcation :

- Classée dans le Plan Freycinet le 17 juillet 1879, sous ne n°106, son appellation était :
« Ligne de Saint-Éloi au col de Vauriat et raccordement du col de Gouttières à la ligne de Montluçon à Eygurande ».

- La loi n°10843 du 22 juillet 1881 déclare d'utilité publique l'établissement d'un
« Chemin de fer de Saint-Eloi à Pauniat, avec Embranchement de Gouttières à Létrade, sur la ligne de Montluçon à Eygurande ».

- la convention du 17 juin 1892, entérinée par une loi le 20 mars 1893 accorde à la compagnie du PO l’exploitation d’une ligne métrique de Gouttières à Létrade (Creuse)

Mais, comme bien souvent, il y a loin de la coupe aux lèvres…
Si la compagnie du PO était fortement intéressée par un débouché direct de Paris vers Clermont-Ferrand, détournant ainsi à son profit un trafic qui était l’exclusivité de son concurrent la compagnie du PLM (par l’itinéraire du Bourbonnais), cette transversale vers Létrade était loin de susciter en elle un enthousiasme débordant !
Déclivité importantes, nécessité de nombreux et couteux ouvrage d’art, retombées économique plus qu’incertaines, tout était réuni pour plomber la rentabilité de ce projet.

La gare de Gouttières fut donc construite en provisoire, dans l’attente d’un hypothétique raccordement à une ligne métrique en direction de Létrade.
En 1898, la ligne prévue était abandonnée, mais le PO était invité à examiner la construction d’une ligne à voie normale de Gouttières à Eygurande, et la gare provisoire fut maintenue en attendant la réalisation du projet.
Ce projet fut abandonné à son tour…

Dans le contexte de sa concurrence avec le PLM, le PO chercha à poursuivre l’amélioration de son accès à l’Auvergne.
Dans ce but, la compagnie obtint par la convention du 20 février 1913 la concession d’une ligne directe Montluçon – Gouttières.
La concession définitive lui sera attribuée le 7 juillet 1913 (inscription au Journal Officiel le 9 juillet 1913, ci-dessous), avec la concession éventuelle d’une ligne de Gouttières à Eygurande (qui ne sera jamais réalisée) :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Journa10
Photo : Journal officiel 9 juillet 1913.
Source : Gallica, Bibliothèque Nationale de France.


Par rapport à l’itinéraire via Lapeyrouse et St Eloy, le gain de distance n’était que de 7 km, et les déclivités à gravir tout aussi rudes :
D’une longueur de 44,600 km, la ligne démarre à une altitude de 207 m au départ de Montluçon, pour atteindre Gouttières, au PK 372,2xx, à une altitude de 658 m, avec des rampes à 25 °/°°, voir 33 °/°°, plus de nombreux ouvrages d’art, dont 5 viaduc et un tunnel de 585 m.
Mais ce tracé offrait l’avantage de desservir la station thermal réputée de Néris-les-Bains.

Retardé par la 1ère guerre, puis par les difficultés économiques qui suivirent, il faudra attendre le 16 décembre 1919 pour que son tracé définitif soit approuvé.
Les travaux d’infrastructure, plate-forme de la voie, ouvrages d'art et maisons des gardes barrières, à la charge de l’Etat, seront réalisés par adjudication à une entreprise privée entre 1921 et 1926, et remis à la Compagnie d’Orléans le 11 mai 1929.
La compagnie, qui a la charge de réaliser les superstructures, voie ferrée et gares dont les plans ont été approuvés le 23 novembre 1928, les exécute entre 1929 et 1931.

Après une circulation de reconnaissance de la ligne le 5 mai 1931, la mise en service a lieu, le 15 mai 1931, ce sera la toute dernière ouverture de ligne par la Compagnie du Paris - Orléans.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 21977610
Le train d’essais du 5 mai 1931, au crochet de la 141 PO 5701, quitte la gare de Néris.
(141 T PO 5616 à 5740, futures 141 TB 616 à 740 à la SNCF).
Image extraite du n°31 de la revue « Le P.O. illustré », de mai 1931.


La gare de Gouttières verra donc passer via Néris deux ou trois trains Montluçon – Clermont-Ferrand, complétés par un Lapeyrouse – Clermont-Ferrand et trois Lapeyrouse – Gouttières.
Naturellement, le besoin d’une alimentation en eau des locomotives venant de Montluçon devenait incontournable.
Il fallait donc installer un château d’eau en Gare de Gouttières, et c’est là l’objet d'un dossier présenté par la Compagnie d’Orléans à la Préfecture du Puy-de-Dôme, dossier préparé bien avant l'ouverture commerciale de la nouvelle liaison :
De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g10

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g11

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g12

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g13

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g14

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g15

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g16

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g17

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g18

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g19

L’existence de cette ligne sera très brève.
Peu rentable (baisse notable de la fréquentation des curistes), le trafic voyageur sera supprimé le 15 mai 1939, sauf pour l'express Paris - Néris-les-Bains qui disparaitra à son tour en septembre 1957.
Un trafic voyageur sera toutefois rétabli sous la forme d’un train mixte ou MV de 1941 à 1942.

Il ne restera qu’une modeste desserte marchandises qui disparaitra le 1er février 1950 du tronçon Pionsat – Gouttières, puis le 3 novembre 1969 du tronçon Montluçon – Pionsat.
Cette ligne sera restée jusqu’au bout fidèle à la traction vapeur, puisque les belles 141 TA du dépôt de Montluçon y effectueront leur dernier service à la fin de l’été 1969…

Avant de fermer cette parenthèse sur l’éphémère ligne de Montluçon à Gouttière, laissez-moi vous présenter quelques photos prises par Jean-Louis Poggi, en juillet 1969.
Ce photographe de talent, auteur et co-auteur de nombreux ouvrages ferroviaires, a immortalisé les dernières circulations de la 141 TA 431, sur le tronçon de Montluçon à Pionsat.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 141_ta10
Les trois dernières locomotives à vapeur du dépôt de Montluçon, les 141 TA 429, 431 et 451, étaient employées sur la desserte marchandises de Montluçon à Pionsat.
Ici, la 141 TA 431, en manœuvre en gare de Pionsat en juillet 1969.
Photo de Jean-Louis Poggi.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 141_ta11
Juillet 1969.
La 141 TA 431 à la tête d'un chiffonnier nous gratifie d'un beau panache et passe la gare de Marcillat-en-Combraille, sur le tronçon Montluçon - Pionsat.
Photo de Jean-Louis Poggi.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 141_ta12
Juillet 1969.
La 141 TA 431, tender en avant, avec à son crochet un court train à bestiaux sur le tronçon Montluçon - Pionsat.
Photo de Jean-Louis Poggi.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 141_ta13
Un chiffonnier au crochet de la 141 TA 431, devant la gare abandonnée de Néris-les-Bains.
Cette locomotive ne survivra pas longtemps à la fermeture du tronçon Montluçon - Pionsat.
Elle sera radiée le 12 novembre 1969, et dépecée à Givors...
Photo de Jean-Louis Poggi.


Oui, je sais, je suis amoureux des 141 TA du PO…

La fin…
Le déclassement du tronçon Pionsat – Gouttières sera signifié le 12 novembre 1954, la voie sera déposée en 1952.
Le déclassement du tronçon Montluçon – Pionsat sera signifié le 14 janvier 1972, la voie sera déposée l’hiver 1973 – 1974.
Les 6,4 km entre Montluçon et Néris-les-Bains seront aménagés en « voie verte » ouverte en mars 1978.

(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Mer 9 Sep 2015 - 20:29, édité 2 fois
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Mer 24 Juin 2015 - 10:59

Un morceau de ligne qui aura eu une vie éphémère...
Heureusement la gare de Néris les Bains a été conservée et transformée en salle de réception, mais c'est vraiment un monument, tout en pierre rose...
Dire que lorsque j'y suis allé l'an passé je n'avais même pas d'appareil photo avec moi :maisoui:
snoop27
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 12132
Age : 56
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Mer 24 Juin 2015 - 11:03

Si je puis me permettre, un lien trouvé sur le net concernant la gare de Néris :
http://www.raileuropexpress.com/pages/sites-et-infra-c/gare-de-neris-les-bains-03.html
snoop27
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 12132
Age : 56
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mer 24 Juin 2015 - 16:29

Merci pour ce lien Snoop ! Very Happy

J'ai traversé quelques fois Néris-les-Bains, mais sans jamais m'y arrêter.
Cette ville a gardé le cachet des stations thermales de la "Belle époque", un peut comme Royat près de Clermont-Ferrand.
(Quoique Royat est d'un style plus ancien, Second Empire)

Quelqu'un a parcouru les vestiges de cette ligne, et a publié ce reportage :
http://francois.librini.pagesperso-orange.fr/gouttieresmontlucon.htm

Peut être qu'un jour je vais "me la faire", elle sera ainsi un trait d'union entre Lapeyrouse - Volvic et Montluçon - Eygurande (en cours d'investigation).

Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par patchoutchou le Mer 24 Juin 2015 - 19:33

Mille :merci Didier pour ces beaux récits ainsi que pour les belles photos...Désolé pour le suivi du fil, le temps est un peu court en ce moment, mais je le mettais de côté, pour un moment propice. Magnifique la rencontre avec le bel équidé... :bravo :bravo :bravo :super:
patchoutchou
patchoutchou
Chef oui Chef

Masculin
Nombre de messages : 16759
Age : 59
Localisation : Les ARDENNES... Pour le moment
Loisirs : modelisme ferroviaire & autre, mais surtout préparer ma retraite...
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Mer 24 Juin 2015 - 19:56

Very Happy
Il n'y a pas de souci Patrick, le forum est là pour longtemps, (du moins, je l'espère !)

J'envoie la suite ! Laughing

Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (114)

Message par Tireman le Mer 24 Juin 2015 - 20:26

De la Gare de Saint-Gervais – Châteauneuf à la gare de Saint-Eloy-les-Mines.

La Gare de Gouttières – 2


Comme je l’ai dis au début de ma présentation, la première gare de Gouttières fut construite « en provisoire ».
C’est d’ailleurs le statut qu’elle gardera tout au long de son existence, jusqu’à ce qu’elle soit rasée, en 2000 !
C’était un bâtiment de plein pied, en briques et à colombages, du type BV avec halle marchandise accolée.
Le logement de fonction était à gauche, à coté de l’unique salle d’attente.
En voici le plan original (Collection Jean-Paul Soulier)

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Plan_b11

(Avec l'habituelle petite vignette pour mes amis maquettistes !)
De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Mini_490107PlanBVGouttires

Issue de la même collection, le plan des voies, d’origine, donc la bifurcation sur Montluçon n’y figure pas !
(Je rappelle que la section Saint-Eloy-les-Mines - Saint-Gervais-Châteauneuf a été ouverte à l’exploitation le 8 juin 1902.)

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_d14

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Mini_346490GaredeGouttires

De manière assez classique, venant de Saint-Eloy, le plan de voie se divise de la manière suivant :
- Voie 1, part à gauche, en voie d’évitement.
- Voie 2, (aiguille n°1 sur voie 1), voie de stockage voyageur, passe entre deux quais.
- Voie 4, (aiguille n°2 sur voie 2), voie de stockage voyageur/marchandises, passe le long du quai du BV/halle.
- Voie 6 (aiguille n°3 sur voie 4), voie de stockage marchandises, se termine en cul-de-sac sur le quai découvert.
Deux plaques tournantes relient les voies 4 et 6
La bascule et le gabarit sont sur la voie 4.
Les voies 4 et 2 rejoignent la voie principale par les aiguilles 4 et 5 un peu avant le PN 265.

Comme on le verra sur l’une des (rares) cartes postale que j’ai pu récupérer, il semble qu’à l'occasion de l’ouverture de la liaison Montluçon – Gouttières, 3 voies de stockage, plus une impasse de sécurité, ont été ajoutées par rapport au plan original. (à gauche de la voie 1, dans la sens Saint-Eloy – Pauniat).

Voici d’ailleurs une vue aérienne issue de la photothèque de l’IGN, et datée du 24 septembre 1946.
J’ai placé quelques annotations afin de mieux se repérer.
On peut voir que l’emprise ferroviaire est nettement plus importante que ce que montre le plan d’origine.
Sur cette vue, la bifurcation vers Montluçon est bien présente, et les voie semblent bien garnies.
En examinant cet embranchement venant de Montluçon, on distingue assez nettement sur la ligne venant de Montluçon, une aiguille qui divisait la voie principale en deux voies :
L'une semble rejoindre la voie de stockage marchandises, l'autre le faisceau principal vers les quai voyageurs.
A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, Gouttières était un poste de traction dépendant de Montluçon, avec une remise loco et un pont tournant à bras (en bas à droite du PN 265), ainsi qu'un foyer de roulants.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_g11
Ayant confirmé ce jour (26 juin 2015) la réalité de cette remise, je modifie donc la vue aérienne que j'avais précédemment publié.
Les notations en rouge sont pour la ligne de Montluçon à Gouttières.


Voici quelques cartes postales anciennes :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Goutti10
La Gare de Gouttière, du type BV avec halle accolée, était construite en brique avec colombages de bois.
Idem pour le petit bâtiment lampisterie/toilettes.
Noter les deux cloches Siemens sur le quai entre les voies 2 et 4, ainsi que l'abri parapluie sur le quai entre les voies 1 et 2.
Sur la voie 2, une locomotive, tender en avant, avec une rame voyageurs à son crochet.
Le cachet de la poste porte la date du 19 aout 1908.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Goutti11
Cette gare était aussi un nœud de correspondance routière vers de nombreux villages des Combrailles.
Sur la voie 2, regardant en direction de Volvic, une locomotive 130 série 1901 à 1962 du PO.
A son crochet, un fourgon et trois voitures à portières latérales.
Sur une autre carte identique, mais de qualité très médiocre, le cachet de la poste porte la date du 23 septembre 1914, donc bien avant l'ouverture de la ligne de Montluçon à Gouttière, qui aura lieu le 15 mai 1931.
Photo Achille Michel.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Goutti12
Sur cette photographie du début des années 1930, Gouttières est devenue gare d'embranchement.
Sur la voie 6, celle qui se termine par un butoir contre le quai découvert, derrière un fourgon, on peut distinguer un bi-foudre pour le transport du vin.
On aperçoit au fond, en direction du nord, la maisonnette du PN 267, le dernier de l'éphémère ligne Montluçon - Gouttières.
On peut noter qu'un quai et 3 voies de stockage ont été ajoutés par rapport au plan original (à droite).


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Goutti13
Direction Lapeyrouse à droite.
Ce bâtiment en préfabriqué exista de 1982 à 2000
J'ignore à quelle date a été prise cette photo, mais les 3 voies existent encore (la 1, la 2 et la 4), ainsi que le quai entre les voies 2 et 4.
Ce quai a aujourd'hui disparu, ainsi que les voies 4 et 1.
(photo de Yves Georges)


En septembre 1991, la gare de Gouttières devint un PANG.
La disparition du trafic marchandise par wagon isolé (trafic diffus) entrainera la dépose des voies d’évitement et de débord dans les petites gares de la ligne.
Voici ce qu’il reste aujourd’hui :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Gare_d15

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Mini_743182GaredeGouttirestoday

La voie n°2 est devenue la voie principale.
Sur le quai où était l'abri parapluie, a pris place une aubette.
Tous le bâtis a été rasé...

Pour finir cette présentation historique, quelques données statistiques du PO concernant la gare de Gouttières sous forme de tableau.
Les données sont pour les années 1913 et 1929, donc avant que le trafic de la ligne de Montluçon à Gouttières ne s'y ajoute.
Le trafic voyageur est exprimé en nombre de billets délivrés sur place.
Les marchandises sont exprimées en tonnes, et les animaux en nombre de tête de bétail.
Pour mémoire, à l’époque pour les marchandises, on parlait de GV (Grande Vitesse) et de PV (Petite Vitesse).

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Statis11

Dans l'article signé par Jean Bourguignon, dans le n°546 de "La Vie du Rail" du 6 mai 1956, la gare de Gouttières est mentionnée pour son important trafic de bois au départ de la gare.
Il s'agit de bois de mine et de trituration.
(NdA : le bois de trituration est utilisé pour la préparation de la pâte à papier.)

(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Lun 13 Juil 2015 - 16:53, édité 8 fois (Raison : Ajout information.)
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Mer 24 Juin 2015 - 23:15

Un autre blog qui parle de la ligne Gouttières à Montluçon (un peu de pub mais intéressant)
http://fifideneris.canalblog.com/archives/2010/08/20/7896423.html
snoop27
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 12132
Age : 56
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Jeu 25 Juin 2015 - 9:14

Bonjour Snoop,

Je connais ce site que j'avais consulté à l'époque où j'avais, depuis la gare de Gouttières, commencé quelques mètres en direction de Montluçon.
C'est d'ailleurs grâce à lui que je me suis lancé à la recherche d'un journal auquel il fait allusion : le n°31 de la revue bimestriel "LE P.O. ILLUSTRE" de mai 1931.
J'ai fini par le dénicher à mon tour, dans un état plus que moyen, mais à un prix abordable pour quelqu'un qui ne bénéficie pas d'une retraite de Ministre ! :siffle
(On le trouve sur des sites de bouquiniste, mais à des prix qui font penser que la crise n'a pas atteint tous le monde... Shocked )

Par contre, j'avais soulevé une anomalie, excusable pour qui ne connais pas l'histoire des 141 TA :
Sous une magnifique photo de la 141 TA 416, il a mis la légende suivante :
"Magnifique photo prise en 1968 - 1969 d'une 141 TA 416 (desserte marchandises) sur le viaduc de Pérassier."
1968, peut être.
1969, surement pas !
La 141 TA 416 a été radiée le 19 juillet 1968 !
Cette erreur est excusable de la part d'une personne qui s'est attaché à écrire l'histoire de sa ville, et qui s'est vraiment défoncé pour trouver l'histoire de la ligne.

Par contre, le plus amusant, c'est que des sites, eux, plus "spécialisés" ferroviaire, on reproduit ce cliché avec la même légende, sans souci de contrôler ... :siffle
Je ne balancerai pas, mais enfin, si on insiste... Twisted Evil
De plus que cela ferait plaisir à Murielle... :siffle
ahah

Didier


Dernière édition par Tireman le Dim 28 Juin 2015 - 18:40, édité 1 fois
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par patchoutchou le Jeu 25 Juin 2015 - 18:23

:super: :bravo à vous deux & surtout pour ce qui suit:
1968, peut être.
1969, surement pas !
La 141 TA 416 a été radiée le 19 juillet 1968 !
Le plus amusant, c'est que des sites, eux, plus "spécialisés" ferroviaire, on reproduit ce cliché avec la même légende ...
Je ne balancerai pas, mais enfin, si on insiste...

Very Happy ...
patchoutchou
patchoutchou
Chef oui Chef

Masculin
Nombre de messages : 16759
Age : 59
Localisation : Les ARDENNES... Pour le moment
Loisirs : modelisme ferroviaire & autre, mais surtout préparer ma retraite...
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Jeu 25 Juin 2015 - 19:48

Merci Patrick ! Very Happy
Mais pour ma culture sur les 141 T du PO, je n'ai guère de mérite, je crois avoir sur ce sujet tout ce qui a pu s'écrire comme revues, y compris en modélisme !  Cool
Je suis :j adore: de cette loco, ça ne ce commande pas !
Didier.
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. (115)

Message par Tireman le Jeu 25 Juin 2015 - 20:55

De la Gare de Saint-Gervais – Châteauneuf à la gare de Saint-Eloy-les-Mines.

La Gare de Gouttières – 3


La gare de Gouttières aujourd’hui…
Ainsi que je l’ai indiqué, en 2012 je suis passé à coté d’une information importante :
A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, Gouttières était un poste de traction dépendant de Montluçon, avec une remise loco et un pont tournant à bras.
La gare de gouttières avait donc été dotée d’une petite remise loco à deux voies !
Cette remise a certainement été érigée en vue de l’ouverture de la ligne de Montluçon à Gouttières, (mai 1931).
Cette remise à deux voies servait d’atelier, (elle était surement munie d'une fosse), et abritait une petite loco pour la manœuvre des wagons de marchandises sur les voies de stockage, et peut être aussi une loco de secours, durant la période où le trafic marchandises en provenance de Montluçon s’est ajouté à celui en provenance de St-Eloy, ou des Ancizes.
Ce qui est sur, et bien visible sur la VA de septembre 1946 publiée antérieurement, c’est que cette remise disposait d’un pont tournant à longerons supérieurs, ce qui indique un pont tournant à bras (comme celui de la gare de Laqueuille).
(Ce pont a aujourd'hui disparu.)
J’ai du aussi me livrer à des suppositions quant à l’endroit où la, (ou les) voie venant de la remise traversait le Chemin d'Intérêt Commun n°18.
Cette traversée devait être protégée par des barrières indépendamment du PN 265.
La durée d’activité de cette remise/atelier a été assez courte, puisque le tronçon Pionsat – Gouttières a été fermé le 1er février 1950.
De plus, en effectuant un fort agrandissement sur la vue aérienne de septembre 1946, il me semble (?) que la jonction avec le plateau ferroviaire de la gare de gouttières a déjà été déferrée.

Cette remise appartient aujourd’hui à un particulier, et sert de dépôt à céréales, semble-t-il…

En voici quelques vues prises le 26 juin 2015 :

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379110
PK379,170 - Plateau de la gare de Gouttières.
Venant de la D18, on aborde une vaste esplanade.
La façade de la remise est partiellement masquée, à gauche par une verrue qui a été installée là, à droite, par une trémie de chargement.
Le pont tournant se trouvait à droite, mais il n’en reste aucun vestige identifiable.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379111
PK379,170 - Plateau de la gare de Gouttières.
Vue de profil de la remise, la direction de Lapeyrouse est à droite.
Si on l’imagine sans le sas en parpaing qui à été ajouté pour les besoins de sa nouvelle fonction, elle est globalement en bon état.
Observer le lanterneau qui court sur la toiture, afin d’évacuer les fumées.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379112
PK379,170 - Plateau de la gare de Gouttières.
Vue de trois quart  de la façade avant de la remise.
La direction de Lapeyrouse est à gauche.
Sur l’une des ouvertures, un sas en parpaing à été ajouté pour les besoins de sa nouvelle fonction.
L’autre ouverture a été murée, et est percée d’une porte pour le personnel.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379113
PK379,170 - Plateau de la gare de Gouttières.
Une aile adjacente abrite le bureau de la feuille.
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379018
PK 379,092 – PN 265 – vers le plateau de la gare de Gouttières.
La voie venant de la remise traversait la D18, peut être en ce point ?
Tout vestige a totalement disparu, mais c’est la solution qui me semble la plus logique...
Situation : lieu-dit "Cluzel", Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379114
PK379,115 - Sens impair de la ligne.
Une vue vers le PN 265, dont la maisonnette des Gardes-barrières est bien fleurie !
Situation : lieu-dit "Les Bisettes" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379019
PK 379,092 – PN 265 – Direction Lapeyrouse à droite.
Le passage planchéié du PN a été goudronné en juin 2014.
Vue prise depuis l’ancien le Chemin d'Intérêt Commun n°18, d’Auzances (Creuse) à Nades (Allier), devenu Route Départementale n°18.
Je pense d'ailleurs, que je suis sur l'emplacement de la traversée de la voie venant de la remise.
Le PN est à cheval sur les lieudits "Les Bisettes" et "Cluzel", Commune de Gouttières, 63390.


Passé le PN 265, nous entrons maintenant sur le plateau ferroviaire proprement dit de la gare de Gouttières.
En fonction de ce que je veux montrer, les prises de vue seront, soit du 1er mars 2012, soit du 26 juin 2015.
Mais l’indication de date sera mentionnée.

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379020
Le 1er mars 2012.
PK 379,070 - Gare de Gouttière - Sens impair de la ligne.
L'empreinte de l'aiguillage des voies n°1 (d’évitement) et n°2 (de stockage).
Aujourd’hui, seule reste la voie n°2, qui est devenue voie principale.
Situation : lieu-dit "Cluzel" Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379021
Le 26 juin 2015.
PK379,040 - Plateau de la gare de Gouttières.
Cette traverse a été installée en 1964...
Elle avait déjà 43 années de service quand la ligne a été suspendue...
Situation : lieu-dit "Cluzel", Commune de Gouttières, 63390.


De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Pk379022
PK 379,050 – Direction Lapeyrouse à droite.
Plateau de la gare de Gouttières.
Sur ce tertre, était le château d'eau pour les locomotives à vapeur.
Situation : lieu-dit "Cluzel" Commune de Gouttières, 63390.


(À suivre…)

Didier C.


Dernière édition par Tireman le Ven 10 Juil 2015 - 18:10, édité 6 fois (Raison : Réécriture complète du chapitre...)
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par snoop27 le Jeu 25 Juin 2015 - 22:43

Excellent ce site de Railwalker, je l'avais découvert en faisant des recherches d'archéologie ferroviaire...
snoop27
snoop27
Reporter Picasso
Reporter Picasso

Masculin
Nombre de messages : 12132
Age : 56
Localisation : Gasny (27) Hte Normandie
Date d'inscription : 08/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Tireman le Jeu 25 Juin 2015 - 23:02

En effet Snoop,
Par contre, en réexaminant la vue aérienne du 24 septembre 1946 que j'ai publiée ICI, j'ai dans l'idée qu'un détail d'importance nous a échappé, à Christian comme à moi ... Embarassed
Je pense qu'il y avait une remise matériel, ou peut être même loco, en bas à droite du PN 265, avec me semble-t-il, un pont tournant.
Je vais me rendre sur place dès demain pour confirmer.

Didier.


Dernière édition par Tireman le Dim 28 Juin 2015 - 20:33, édité 1 fois
Tireman
Tireman
enfin dans le picasso!!
enfin dans le picasso!!

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 69
Localisation : 63830 Nohanent
Loisirs : Lecture, Histoire, Recherches, Photos.
Date d'inscription : 08/12/2012

https://plus.google.com/u/0/collection/Q41EX

Revenir en haut Aller en bas

De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles. - Page 16 Empty Re: De Lapeyrouse à Volvic, la ligne des Combrailles.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 29 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22 ... 29  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum